Vous trouverez ici le texte français de l'évangile selon saint Marc
    dans une traduction basée sur celle de Bernard FRINKING (fraternitesaintmarc), 
    avec quelques modifications signalées par cette couleur
    modifications justifiées par la concordance que vous pouvez consulter en cliquant sur le mot en question.

    Les mots présentés en rouge (formes verbales) et en bleu (formes nominales)
                             font l'objet d'une fiche portant sur toute la Bible —  de la concordance grecque
    .
    Les autres mots font l'objet d'une fiche   uniquement sur Marc— de la
    concordance de Marc,
                           on les trouvera à partir de celles-ci (à partir de l'onglet à gauche ou en cliquant ci-dessus)
                                                               ou encore à partir de l'index thématique
    .

    TEXTE IMPRIMABLE FORMAT CARNET

    VOIR LE TEXTE DE MARC COMMENTÉ

     


    Texte de Marc - Etape I

     

    Mc      1:  1  Commencement de l'Annonce-Heureuse de Yeshou‘a, Messie / Christ, [Fils de Dieu].

    Mc      1:  2  Comme il est écrit dans Yesha‘-Yâhou le prophète :

                       Voici : j'envoie mon messager devant ta Face ; Il établira ta route.

    Mc      1:  3  Voix d'un crieur dans le désert :

                       Préparez la route du Seigneur ! Faites droits ses sentiers !

    Mc      1:  4  Il est advenu dans le désert Yôḥânân [l']immergeant

                       et il clamait une immersion de repentir pour une rémission des péchés.

    Mc      1:  5  Et partaient vers lui tout le pays de la Judée et tous ceux de Jérusalem

                       et ils étaient immergés par lui dans le fleuve du Jourdain, confessant leurs péchés.

    Mc      1:  6  Etḥânân était vêtu de poil de chameau et d'une ceinture de peau autour de ses reins ;

                       et il mangeait des sauterelles et du miel sauvage.

    Mc      1:  7  Et il clamait en disant : Il vient, le plus fort que moi derrière / après moi,

                       Celui dont je ne suis pas en mesure, m'inclinant, de délier la courroie des sandales.

    Mc      1:  8  Moi je vous ai immergés d'eau {= (dans) l'eau} ;

                       mais Lui vous immergera dans le Souffle Saint.

    Mc      1:  9  Et il est advenu en ces jours-là,

                       Yeshou‘a est venu de Nazareth de Galilée

                       et il a été immergé par Yôḥânân dans le Jourdain.

    Mc      1:10  Et aussitôt, montant hors de l'eau, il a vu les cieux se déchirer

                       et le Souffle comme une colombe descendre en Lui.

    Mc      1:11  Et une voix est advenue hors des cieux :

                       Toi tu es mon Fils, le Bien-Aimé. En Toi je me plais.

    Mc      1:12  Et aussitôt, le Souffle le jette-dehors vers le désert.

    Mc      1:13  Et il était au désert

                                       quarante jours,

                                       mis-à-l'épreuve            par le Satan

                       Et il était avec les bêtes-sauvages

                                                                          et les messagers           le servaient.

    Mc      1:14  Or après que Yôḥânân eut été livré

                       Yeshou‘a est venu en Galilée

                       clamant l'Annonce-Heureuse  de Dieu

    Mc      1:15  et en disant : Il est accompli° le temps et s'est approché le règne de Dieu,

                                              repentez-vous                 et ayez foi en l'Annonce-Heureuse !

    Mc      1:16  Et passant au bord de la mer de Galilée,

                       il a vu Shim‘ôn et Andréas le frère de Shim‘ôn jetant (l'épervier) dans la mer

                       car ils étaient pêcheurs.

    Mc      1:17  Et Yeshou‘a leur a dit : Venez° derrière moi et je vous ferai devenir pêcheurs d'hommes !

    Mc      1:18  Et aussitôt, laissant les filets, ils l'ont suivi.

    Mc      1:19  Et avançant un peu,

                       il a vu Ya‘aqoḅ (fils) de Zaḅdaï et Yôḥânân son frère

                       et eux (étaient) dans la barque arrangeant les filets.

    Mc      1:20  Et aussitôt, il les a appelés.

                       Et laissant leur père Zaḅdaï dans la barque avec les salariés

                       ils s'en sont allés derrière Lui.

     

    Mc      1:21  Et ils entrent dans Caphar-Naḥum

                       et, aussitôt, un shabbath [ayant pénétré] il enseignait à la synagogue.

    Mc      1:22  et ils étaient frappés de son enseignement

                       car il les enseignait comme ayant autorité et non pas comme les scribes.

    Mc      1:23  Et aussitôt, se trouvait dans leur synagogue un homme en souffle impur

                       et il poussait-des-cris

    Mc      1:24  en disant : Qu'y a-t-il (entre) nous et toi, Yeshou‘a le Nazarénien ?

                       Es-tu venu nous perdre ? Je sais qui tu es-toi, le Saint de Dieu !

    Mc      1:25  Et Yeshou‘a l'a rabroué en disant : Sois muselé et sors hors-de lui !

    Mc      1:26  Et le souffle l'impur le secouant et vociférant d'une grande voix est sorti hors-de lui.

    Mc      1:27  Et tous ont été saisis d'étonnement au point qu'ils discutaient entre eux en disant :

                       Qu'est-ce que ceci ? Un enseignement nouveau, avec autorité !

                       Et il donne-des-ordres aux souffles aux impurs et ils lui obéissent !

    Mc      1:28  Et aussitôt, sa renommée est sortie partout dans toute la contrée autour de la Galilée.

    Mc      1:29  Et aussitôt, sortant hors de la synagogue,

                       ils sont venus dans la maison de Shim‘ôn et d'Andreas avec Ya‘aqoḅ et Yôḥânân.

    Mc      1:30  Or la belle-mère de Shim‘ôn était couchée° prise-de-fièvre.

                       Et aussitôt, ils lui parlent° d'elle.

    Mc      1:31  Et, avançant°, il l'a relevée° saisissant la main

                       et la fièvre l'a laissée et elle les servait.

    Mc      1:32  Or le soir étant advenu au déclin du soleil

                       on lui amenait tous les mal portants et les possédés-par-le-démon.

    Mc      1:33  Et toute la ville était rassemblée° près de la porte.

    Mc      1:34  et il a guéri beaucoup de / de nombreux mal-portants de diverses maladies

                                       et beaucoup de / de nombreux démons il a jetés-dehors ;

                                            mais  il ne laissait parler les démons parce qu'ils savaient qui il est.

    Mc      1:35  Et tôt matin, en pleine nuit, s'étant levé

                       il est sorti et s'en est allé dans un lieu désert et là il priait.

    Mc      1:36  Et l'a poursuivi Shim‘ôn et ceux qui sont avec lui.

    Mc      1:37  Et ils l'ont trouvé et ils lui disent ils te cherchent tous.

    Mc      1:38  Et il leur dit : Allons ailleurs, dans les bourgs voisins,

                       pour que je clame là aussi, car je suis sorti pour cela.

    Mc      1:39  Et il est venu clamant dans leurs synagogues, dans toute la Galilée ;

                                         et jetant-dehors les démons.

    Mc      1:40  Et vient auprès de lui un lépreux le suppliant [et tombant à genoux]

                       et en lui disant : Si tu veux, tu peux me rendre pur !

    Mc      1:41  Et pris de compassion, étendant la main, il l'a touché

                       et lui dit : Je le veux, sois rendu pur !

    Mc      1:42  Et aussitôt, la lèpre s'en est allée de lui et il a été rendu pur.

    Mc      1:43  Et ayant frémi contre lui, aussitôt, il l'a jeté-dehors

    Mc      1:44  et lui dit : Vois, ne dis rien à personne !

                       Mais pars, montre-toi au prêtre

                       et apporte pour ta purification ce que Moshèh a prescrit en témoignage (devant) eux.

    Mc      1:45  Or lui étant sorti a commencé à clamer beaucoup / des choses nombreuses

                                                                     et à répandre la parole

                       de sorte que Yeshou‘a ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville ;

                       mais il était dehors en des lieux déserts et on venait auprès de lui de toute part.

     

    Mc      2:  1  Et comme il était entré de nouveau dans Caphar-Nahum après (quelques) jours

                       on a entendu : il est à la maison

    Mc      2:  2  Et beaucoup  / des nombreux se sont assemblés

                       au point qu'il n'y avait plus de place même près de la porte.

                       Et il leur disait° la Parole

    Mc      2:  3  Et il en vient qui lui amènent un paralysé qui est soulevé par (les) quatre

    Mc      2:  4  Et ne pouvant le porter-auprès-de lui à cause de la foule

                       ils ont défait le toit là où il se trouvait

                       et ayant fait-un-trou ils font-descendre le grabat où le paralysé était couché°

    Mc      2:  5  Et Yeshou‘a voyant leur foi dit au paralysé: Enfant, tes péchés sont remis

    Mc      2:  6  Or se trouvaient là quelques uns des scribes

                       qui étaient assis et qui ruminaient en leurs cœurs

    Mc      2:  7  Pourquoi parle-t-il ainsi celui-là ? Il blasphème !

                       Qui peut remettre les péchés sinon Dieu seul ?

    Mc      2:  8  Et aussitôt,Yeshou‘a percevant en son souffle qu'ils ruminent ainsi en eux-mêmes

                                                                              leur dit : Pourquoi ruminez-vous ceci en vos cœurs ?

    Mc      2:  9  Quel est le plus facile ?

                       Dire au paralysé tes péchés sont remis ; ou dire relève°-toi soulève ton grabat et marche ?

    Mc      2:10  Or pour que vous sachiez

                       que le Fils de l'homme a autorité de remettre les péchés sur la terre

                       Il dit au paralysé:

    Mc      2:11  Je dis à toi, relève°-toi, soulève ton grabat et pars dans ta maison !

    Mc      2:12  Et il s'est relevé° et aussitôt, soulevant son grabat il est sorti en présence de tous

                       de sorte que tous étaient hors d'eux-mêmes et glorifiaient Dieu en disant

                       Nous n'avons jamais vu cela !

     

    Mc      2:13  Et il est sorti de nouveau au bord de la mer

                       et toute la foule venait auprès de lui et il les enseignait.

    Mc      2:14  Et, passant,

                       il a vu Levi (fils) de Ḥalphaï assis à l'octroi et il lui dit : Suis-moi !

                       et se levant il l'a suivi.

    Mc      2:15  Et il advient qu'il est couché° (à table) dans sa maison

                                                   et beaucoup de / de nombreux collecteurs et de pécheurs étaient couchés° (à table)

                       avec Yeshou‘a et ses appreneurs

                       c'est qu'ils étaient beaucoup / nombreux et ils le suivaient.

    Mc      2:16  Et les scribes des Pharisiens ayant vu qu'il mange avec les pécheurs et les collecteurs

                                                  disaient à ses appreneurs :  Quoi, avec les collecteurs et les pécheurs     il mange !

    Mc      2:17  Et ayant entendu Yeshou‘a leur dit :

                       Ceux qui sont forts {= bien-portants} n'ont pas besoin de médecin, mais les mal-portants.

                       Je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs.

    Mc      2:18  Et jeûnaient les appreneurs de Yôḥânân et les Pharisiens et il en vient qui lui disent :

                       Pourquoi     les appreneurs de Yôḥânân et les appreneurs des Pharisiens jeûnent-ils

                                      et tes appreneurs à toi                                                              ne jeûnent-ils pas ?

    Mc      2:19  Et Yeshou‘a leur a dit :

                       Les fils de la chambre-nuptiale peuvent-ils jeûner pendant que l'Epoux est avec eux ?

                       Tout le temps° qu'ils ont avec eux l'Epoux ils ne peuvent pas jeûner.

    Mc      2:20  Mais viendront des jours où l'Epoux leur sera ôté ;

                       et alors ils jeûneront, en ce Jour-là !

    Mc      2:21  Personne ne coud une pièce de tissu écru sur un vieux vêtement,

                       car autrement la pièce-rapportée d'elle-même arrache le neuf du vieux

                       et advient une déchirure pire.

    Mc      2:22  Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres,

                       car autrement le vin fait éclater les outres et se perdent et le vin et les outres.

                       Mais vin nouveau en outres neuves !

    Mc      2:23  Et il lui est advenu le shabbath de passer à travers les champs-de-blé

                       et ses appreneurs faisant route ont commencé à arracher° les épis.

    Mc      2:24  Et les Pharisiens lui disaient :

                       Vois ! Pourquoi font-ils le shabbath ce qui n'est pas permis ?

    Mc      2:25  Et il leur dit : N'avez-vous pas lu ce qu'a fait David

                       quand il était dans le besoin et quand il avait faim lui et ceux qui étaient avec lui ?

    Mc      2:26  Comment il est entré dans la Maison de Dieu aux (jours) de ’Eb-Yâthâr le Grand-Prêtre

                       et a mangé les pains de l'offrande qu'il n'est permis de manger sinon aux prêtres

                       et il en a donné aussi à ceux qui étaient avec lui.

    Mc      2:27  Et il leur disait :

                       Le shabbath   est advenu à cause de l'homme

                       et non l'homme               à cause du shabbath.

    Mc      2:28  De sorte que

                       le Fils de l'homme  est seigneur    du shabbath aussi.

     

    Mc      3:  1  Et de nouveau il est entré dans la synagogue ;

                       et il se trouvait là un homme ayant la main desséchée.

    Mc      3:  2  Et on l'épiait - Va-t-il le guérir un shabbath ? - afin de l'accuser.

    Mc      3:  3  Et il dit à l'homme qui a la main sèche : Relève°-toi ! (Tiens-toi) au milieu !

    Mc      3:  4  Et il leur dit :

                       Est-il permis un shabbath de bien faire ou de faire du mal, de sauver une vie ou de tuer ?

                       Or eux se taisaient.

    Mc      3:  5  Et les regardant à la ronde avec colère, contristé de l'endurcissement de leur cœur,

                       il dit à l'homme : Etends ta main ! Et il l'a étendue et sa main a été rétablie.

    Mc      3:  6  Et étant sortis,

                       les Pharisiens tenaient aussitôt conseil contre lui avec les hérodiens en vue de le perdre.

     

    Mc      3:  7  Et Yeshou‘a avec ses appreneurs s'est retiré près de la mer

                       et [l'a suivi] une nombreuse multitude de la Galilée et de la Judée

    Mc      3:  8  et de Jérusalem et de l'Idumée et de l'autre-rive du Jourdain

                       et des alentours de Tyr et de Sidon ;

                       une multitude nombreuse ayant entendu tout ce qu'il faisait est venue auprès de lui.

    Mc      3:  9  Et il a dit à ses appreneurs qu'une petite barque soit-toujours près de lui

                       à cause de la foule pour qu'on ne le serre pas.

    Mc      3:10  Car il en guérissait beaucoup / de nombreux,

                       si-bien-que tombaient sur lui pour le toucher tous ceux qui avaient des tourments.

    Mc      3:11  Et les souffles impurs quand ils le percevaient

                       tombaient devant lui et criaient en disant : Toi tu es le Fils de Dieu !

    Mc      3:12  Et il les rabrouait beaucoup pour qu'ils ne le manifestent pas.


    Etape II

    Mc      3:13  Et il monte sur la montagne et il appelle à lui ceux qu'il voulait

                       et ils s'en allaient vers lui.

    Mc      3:14  Et il en a fait Douze [[qu'il a nommés aussi envoyés]]

                       pour qu'il soient avec lui, pour qu'il les envoie clamer

    Mc      3:15  et avoir autorité de jeter-dehors les démons.

    Mc      3:16  [Et il a fait les Douze] et il a imposé un nom à Shim‘ôn : Kêphâ’.

    Mc      3:17  Et Ya‘aqoḅ (fils) de Zaḅdaï et Yôḥânân son frère,

                       il leur a imposé un nom : Benéi Rigsha, ce qui veut-dire : Fils du tonnerre.

    Mc      3:18  Et Andreas et Philippos et Bar-Thalmaï et Mathyah et Thôma’

                       et Yaq'aqoḅ (fils) de Ḥalphaï et Thaddaï et Shim‘ôn le zélote

    Mc      3:19  et Yehoudah, Iscariôth, celui qui l'a livré.

    Mc      3:20  Et il vient à la maison et de nouveau se réunit [la] foule

                       tant qu'ils ne pouvaient même pas manger (leur) pain.

    Mc      3:21  Et les siens, entendant cela, sont venus pour le saisir, car disaient-ils il est hors de lui.

    Mc      3:22  Et les scribes descendus de Jérusalem disaient :

                       Il a Baal-Zeḅoul et par le prince des démons il jette-dehors les démons !

    Mc      3:23  Et les appelant à lui il leur disait en comparaisons :

                       Comment peut-il Satan jeter dehors Satan ?

    Mc      3:24  Et si un royaume             contre lui-même       est partagé          

                           il ne peut rester debout ce royaume-là.

    Mc      3:25  Et si une maison              contre elle-même      est partagée

                           elle ne pourra rester debout cette maison-là.

    Mc      3:26  Et si le Satan s'est levé     contre lui-même et s'est partagé,

                           il ne peut rester debout

                           mais il a eu une fin.

    Mc      3:27  Mais nul ne peut entrant dans la maison du Fort piller ses choses

                       s'il n'a d'abord lié / attaché le Fort et alors il pillera sa maison.

    Mc      3:28  Amen je dis à vous, tout sera remis aux fils des hommes,

                       les fautes et les blasphèmes autant qu'ils auront blasphémé.

    Mc      3:29  Mais qui blasphème contre le Souffle le saint n'a de rémission jamais

                       mais il est coupable d'une faute pour toujours.

    Mc      3:30  C'est parce qu'ils disaient : Il a un souffle impur !

    Mc      3:31  Et vient sa mère et ses frères

                       et se tenant° dehors ils ont envoyé (quelqu'un) vers lui pour l'appeler.

    Mc      3:32  Et autour de lui une foule était assise

                       et ils lui disent : Voici ta mère et tes frères; dehors, ils te cherchent.

    Mc      3:33  Et répondant il leur dit : Qui est ma mère et [mes] frères ?

    Mc      3:34  Et regardant à la ronde ceux (qui sont assis) en cercle autour de lui, il dit :

                       Vois ma mère et mes frères.

    Mc      3:35  [Car] Quiconque fait le vouloir de Dieu,                

                       celui-là est mon frère et ma sœur et ma mère.

     

    Mc      4:  1  Et de nouveau il a commencé à enseigner au bord de la mer

                       et s'assemble auprès de lui                                 une foule très nombreuse

                       si bien que lui étant monté dans une barque s'est assis° en mer

                       et que toute la foule se trouvait près de la mer sur la terre.

    Mc      4:  2  Et il leur enseignait en comparaisons beaucoup de / de nombreuses choses

                       Et il leur disait dans son enseignement :

    Mc      4:  3  Ecoutez ! Voici celui qui sème est sorti pour semer.

    Mc      4:  4  Et il est advenu quand il semait qu'il en est tombé au bord de la route

                       et les oiseaux sont venus et l'ont dévoré.

    Mc      4:  5  Et d'autre est tombé sur la pierraille  là où il n'avait pas beaucoup de terre

                       et, aussitôt, il a levé parce qu'il n'avait pas de profondeur de terre.

    Mc      4:  6  Et quand s'est levé le soleil il a été brûlé

                       et parce qu'il n'avait pas de racines il a été desséché.

    Mc      4:  7  Et d'autre est tombé dans les épines et les épines ont monté et l'ont étouffé

                       et il n'a pas donné de fruit.

    Mc      4:  8  Et d'autres sont tombés dans la belle terre

                       et          ont donné du fruit en montant et en croissant

                       et ils ont rapporté l'un trente et l'autre soixante et l'autre cent.

    Mc      4:  9  Et il disait : Qui a des oreilles pour écouter, qu'il écoute !

    Mc      4:10  Et quand il s'est trouvé seul

                       ceux qui étaient autour de lui avec les Douze le questionnaient sur les comparaisons.

    Mc      4:11  Et il leur disait :

                       A vous                                        a été donné le Mystère du Règne de Dieu.

                       Or à ceux-là qui sont dehors        tout advient en comparaison

    Mc      4:12  afin qu'en regardant, ils regardent et ne voient pas

                       et en écoutant,          ils écoutent et ne comprennent pas

                       de peur qu'ils ne se retournent et qu'il ne leur soit fait rémission.

    Mc      4:13  Et il leur dit : Vous ne saisissez pas cette comparaison-ci

                          et comment connaîtrez-vous toutes les comparaisons ?

    Mc      4:14  Celui qui sème sème la Parole.

    Mc      4:15  Or ceux qui sont au bord de la route, là où la Parole est semée

                       quand ils écoutent, aussitôt, le Satan vient et enlève la Parole semée en eux.

    Mc      4:16  Et de même ceux qui sont semés sur les pierrailles

                       eux quand ils écoutent la Parole,

                       aussitôt, avec joie ils la prennent {= l'apprennent}

    Mc      4:17  et ils n'ont pas de racines en eux-mêmes mais ils sont ceux d'un moment

                       après cela advienne une oppression ou une persécution à cause de la Parole,

                       aussitôt,               ils chutent / cela les fait-chuter.

    Mc      4:18  Et d'autres sont ceux qui sont semés dans les épines.

                       ceux-là sont ceux qui ont écouté la Parole

    Mc      4:19  et les préoccupations      du monde (présent)

                       et la duperie / tromperie°   de la richesse

                       et les désirs    pour         tout le reste,

                       entrant en eux, étouffent la Parole

                       et elle devient sans fruit.

    Mc      4:20  Et ceux-là qui sont semés sur la belle terre,

                       (ce sont) ceux qui écoutent la Parole et la reçoivent au dedans d'eux

                       et portent du fruit l'un trente et l'autre soixante et l'autre cent.

     

    Mc      4:21  Et il leur disait : La lampe vient-elle pour être posée sous le boisseau ou sous le lit ?

                       N'est-ce pas pour être posée sur le lampadaire ?

    Mc      4:22  Car (rien) n'est caché sinon pour être manifesté

                       et rien n'advient en cachette sinon pour devenir° manifeste.

    Mc      4:23  Si quelqu'un a des oreilles pour écouter qu'il écoute !

    Mc      4:24  Et il leur disait : Prenez-garde [1] à ce que vous entendez

                       avec la mesure dont vous mesurez il vous sera mesuré et il vous sera (r)ajouté.

    Mc      4:25  Car qui a il lui sera donné et qui n'a pas même ce qu'il a lui sera enlevé.

    Mc      4:26  Et il disait : Il en est du Règne de Dieu

                       comme d'un homme qui jetterait la semence° sur la terre.

    Mc      4:27  Et qu'il dorme et qu'il soit réveillé, nuit et jour,

                       la semence° germe et grandit, lui ne sait comment.

    Mc      4:28  D'elle-même la terre porte du fruit;

                       D'abord l'herbe puis l'épi puis plein de blé dans l'épi.

    Mc      4:29  Or quand se livre le fruit, il envoie la faucille, aussitôt, parce que la moisson est là.

    Mc      4:30  Et il disait : Comment dirons-nous la ressemblance du Règne de Dieu

                       ou en quelle comparaison le poserons-nous ?

    Mc      4:31  Il est comme un grain de moutarde

                       qui quand il est semé sur la terre est la plus petite de toutes les semences de la terre.

    Mc      4:32  Et quand il est semé il monte et devient la plus grande de toutes les plantes-potagères

                       et il fait de grandes branches

                       si bien que sous son ombre les oiseaux du ciel peuvent demeurer-sous-la-tente  {= faire leur nid}.

    Mc      4:33  Et par beaucoup de / de nombreuses comparaisons semblables

                       il leur disait° la Parole selon qu'ils pouvaient entendre.

    Mc      4:34  Or sans comparaison il ne leur disait° (rien),

                       mais à l'écart à ses appreneurs à lui il déchiffrait tout.

    Mc      4:35  Et il leur disait en ce jour-là, le soir étant advenu : Traversons vers l'autre-rive !

    Mc      4:36  Et laissant la foule ils le prennent avec (eux), comme il était, dans la barque

                       et d'autres barques étaient avec lui.

    Mc      4:37  Et advient un grand tourbillon de vent

                       et les vagues se jetaient dans la barque au point que la barque se remplissait déjà.

    Mc      4:38  Et lui était à la poupe dormant sur le coussin.

                       Et ils le réveillent et ils lui disent :

                       Maître, tu ne te soucies pas que nous sommes perdus !

    Mc      4:39  Et ayant été réveillé

                       il a rabroué le vent et a dit à la mer : Tais-toi ! Sois muselée !

                       Et le vent s'est apaisé et il est advenu un grand calme.

    Mc      4:40  Et il leur a dit : Pourquoi êtes-vous aussi peureux ? N'avez-vous pas de foi encore ?

    Mc      4:41  Et ils l'ont craint d'une grande crainte

                       et ils se disaient les uns aux autres :

                       Qui donc est celui-ci que lui obéissent et le vent et la mer ?

     

    Mc      5:  1  Et ils sont venus vers l'autre-rive de la mer

                       dans le pays des Géraséniens

    Mc      5:  2  Et comme il sortait                      hors de la barque

                       est venu aussitôt à sa rencontre    hors des tombeaux      un homme en souffle impur

    Mc      5:  3  et qui avait sa demeure° dans les tombeaux°.

                       Et personne ne peut plus     le lier / attacher  même avec une chaîne

    Mc      5:  4  parce que souvent il avait été lié / attaché    avec des entraves et des chaînes

                       et les chaînes avaient été cassées par lui et les entraves brisées

                       et personne n'avait la force de le dompter.

    Mc      5:  5  Et constamment, nuit et jour,

                       dans les tombeaux° et dans les montagnes,

                       il se trouvait à crier et à se mettre-en-pièces  {= se frapper} avec des pierres.

    Mc      5:  6  Et voyant Yeshou‘a de loin il a couru et s'est prosterné (devant) lui.

    Mc      5:  7  Et criant d'une grande voix il dit :

                       Qu'y a-t-il (entre) toi et moi Yeshou‘a Fils du Dieu Très-Haut ?

                       Je t'adjure par Dieu ne me torture pas !

    Mc      5:  8  Car il lui disait : Sors souffle impur hors de l'homme !

    Mc      5:  9  Et il l'interrogeait : Quel est ton nom ?

                       et il lui dit : Légion est mon nom, parce que nous sommes nombreux.

    Mc      5:10  Et il le suppliait beaucoup pour qu'il ne les envoie pas hors-du pays.

    Mc      5:11  Or il se trouvait là sur la montagne un grand troupeau° de porcs paissant.

    Mc      5:12  Et ils l'ont supplié en disant :

                       Fais-nous aller dans les porcs afin que nous entrions en eux.

    Mc      5:13  Et il  leur a permis.

                       Et étant sortis les souffles les impurs sont entrés dans les porcs

                       et le troupeau° s'est lancé du haut du précipice dans la mer

                       et deux mille environ se sont étouffés dans la mer.

    Mc      5:14  Et se sont enfuis ceux qui les faisaient paître

                       et l'ont annoncé à la ville et dans les champs.

                       Et on est venu voir ce qui était advenu.

    Mc      5:15  Et ils viennent auprès de Yeshou‘a

                       et ils ont apercu le possédé-par-le-démon,

                                                   assis, habillé et étant raisonnable / dans son bon sens,

                                                   lui qui avait eu la légion.

                       et ils ont craint.

    Mc      5:16  Et ceux qui avaient vu leur ont raconté

                       comment c'était advenu au possédé-par-le-démon et au sujet des porcs.

    Mc      5:17  Et ils ont commencé à le supplier de s'en aller de leur territoire / région.

    Mc      5:18  Et comme il montait dans la barque

                       celui qui avait été possédé-par-le-démon le suppliait d'être avec lui.

    Mc      5:19  Et il ne l'a pas laissé (aller)

                       mais il lui dit : Pars dans ta maison auprès des tiens

                       et annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi et comment il a eu pitié de toi.

    Mc      5:20  Et il s'en est allé

                       et a commencé à clamer dans la Décapole tout ce que Yeshou‘a avait fait pour lui ;

                       et tous s'étonnaient.

     

    Mc      5:21  Et comme Yeshou‘a avait fait de nouveau la traversée [2] vers l'autre-rive,

                       une foule nombreuse s'est assemblée auprès de lui

                       et il se trouvait au bord de la mer.

    Mc      5:22  Et vient un des chefs de synagogue du nom de Yaïr

                       et le voyant il tombe à ses pieds

    Mc      5:23  et il le supplie beaucoup en disant : Ma fillette est à la fin.

                       Viens pour imposer tes mains sur elle pour qu'elle soit sauvée et qu'elle vive !

    Mc      5:24  Et il s'en est allé avec lui ; et une foule nombreuse le suivait et on l'enserrait.

    Mc      5:25  Et une femme qui était en écoulement de sang depuis douze ans

    Mc      5:26  et avait beaucoup souffert (aux mains) de beaucoup de / de nombreux médecins

                       et avait dépensé tout ce qu'(elle avait) chez elle

                       et n'en avait retiré aucun profit mais qui allait plutôt de mal en pis,

    Mc      5:27  ayant entendu (parler) de Yeshou‘a,

                       venant dans la foule par derrière a touché son vêtement.

    Mc      5:28  Car elle (se) disait : Si je touche au moins ses vêtements je serai sauvée.

    Mc      5:29  Et, aussitôt, s'est desséchée la source de son sang

                       et elle a connu dans son corps qu'elle était guérie de son tourment.

    Mc      5:30  Et, aussitôt, Yeshou‘a, ayant perçu en lui-même la puissance qui était sortie de lui,

                       s'étant retourné dans la foule disait : Qui a touché mes vêtements ?

    Mc      5:31  Et ses appreneurs lui disaient :

                       Tu regardes la foule qui t'enserre et tu dis : Qui m'a touché ?

    Mc      5:32  Et il regardait à la ronde pour voir celle qui avait fait cela.

    Mc      5:33  Or la femme, craignant et tremblant, sachant ce qui lui était advenu, est venue

                       et est tombée-devant lui et lui a dit toute la vérité.

    Mc      5:34  Or celui-ci lui a dit : Fille ta foi t'a sauvée pars en paix et sois saine de ton tourment.

    Mc      5:35  Et comme il parlait encore

                       on vient de chez le chef de synagogue en disant :

                       Ta fille est morte : pourquoi fatigues-tu encore le Maître ?

    Mc      5:36  Or Yeshou‘a ignorant la parole qui est dite°,

                       dit au chef de synagogue : Ne crains pas, aie foi seulement !

    Mc      5:37  Et il n'a laissé personne l'accompagner

                       sinon Kêphâ’ et Ya‘aqoḅ et Yôḥânân le frère de Ya‘aqoḅ.

    Mc      5:38  Et ils viennent à la maison du chef de synagogue

                       et il aperçoit le tumulte et ceux qui pleuraient et se lamentaient beaucoup.

    Mc      5:39  Et entrant il leur dit : Pourquoi faites-vous du tumulte et pleurez-vous ?

                       La petite-enfant n'est pas morte mais elle dort.

    Mc      5:40  Et on se riait de lui.

                       Or lui, les ayant tous jetés dehors,

                       prend avec (lui) le père de la petite-enfant et la mère et ceux (qui sont) avec lui

                       et ils entrent à l'intérieur là où se trouvait la petite-enfant.

    Mc      5:41  Et, ayant saisi la main de la petite-enfant,

                       il lui dit : Talitha qoum !  Ce qui se traduit : Jeune fille, je dis à toi : Réveille-toi !

    Mc      5:42  Et, aussitôt, la jeune fille s'est relevée et elle marchait — c'est qu'elle avait douze ans.

                       Et, [aussitôt,] ils ont été hors d'eux-mêmes dans une grande terreur.

    Mc      5:43  Et il les a avertis avec insistance que personne ne sache cela

                       et il dit de lui donner à manger.

     

    Mc      6:  1  Et il est sorti de là et il vient dans sa patrie et ses appreneurs le suivent.

    Mc      6:  2  Et comme le shabbath était advenu il a commencé à enseigner à la synagogue.

                       Et beaucoup  / de nombreux étaient frappés en l'écoutant et ils disaient :

                       D'où (vient) cela à celui-là ? Quelle est la sagesse qui lui est donnée ?

                       Et quelles sont ces actes-de-puissance-là qui adviennent par ses mains ?

    Mc      6:  3  Lui n'est-il pas l'artisan / le charpentier le fils de Miryâm

                       et frère de Ya‘aqoḅ et de Yosseï et de Yehoudah et de Shim‘on

                       et ses sœurs ne sont-elles pas ici auprès de nous ?

                       Et ils chutaient à cause de lui.

    Mc      6:  4  Et Yeshou‘a leur disait : Un prophète n'est pas sans-honneur

                       sinon dans sa patrie et dans sa parenté et dans sa maison.

    Mc      6:  5  Et il ne pouvait faire là aucun acte-de-puissance 

                       sinon imposer les mains sur peu de malades et les guérir.

    Mc      6:  6  Et il s'est étonné de leur non-foi et faisait le tour des villages à la ronde en enseignant.

     

    Etape III

    Mc      6:  7  Et il appelle à lui les Douze et il a commencé à les envoyer deux par deux

                       et il leur donnait autorité sur les souffles impurs.

    Mc      6:  8  Et il leur a transmis-l'ordre de ne rien emporter pour la route sinon un bâton seulement,

                       pas de pain, pas de besace, pas de monnaie dans la ceinture,

    Mc      6:  9  mais être chaussés de sandales et ne revêtez pas deux tuniques.

    Mc      6:10  Et il leur disait :

                       Là où vous entrerez dans une maison, là restez° jusqu'à ce que vous sortiez de là

    Mc      6:11  Et si un lieu ne vous recevait pas et si l'on ne vous écoutait pas,

                       partant de là secouez° la poussière de dessous vos pieds en témoignage (devant) eux

    Mc      6:12  Et étant sortis ils ont clamé qu'on se repente

    Mc      6:13  Et beaucoup de / de nombreux démons ils jetaient dehors

                       et ils faisaient l'onction d'huile sur beaucoup de / de nombreux malades

                       et ils (les) guérissaient

    Mc      6:14  Et le roi Hérôdès l'a entendu car son nom était devenu illustre.

                       Et on disait : Yôḥânân l'immergeant a été réveillé d'entre les morts

                       et c'est pourquoi les puissances opèrent en lui !

    Mc      6:15  Mais d'autres disaient : c'est ’Eli-Yâhou !

                       Or d'autres disaient : c'est un prophète comme l'un des prophètes !

    Mc      6:16  Mais l'entendant Hérôdès disait :

                       Yôḥânân que moi j'ai décapité c'est lui qui a été réveillé !

    Mc      6:17  Car Hérôdès lui ayant envoyé saisir Yôḥânân l'avait lié  / attaché en prison

                       à cause d'Hérôdiade la femme de Philippos son frère parce qu'il l'avait épousée.

    Mc      6:18  Car Yôḥânân disait à Hérôdès : Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère.

    Mc      6:19  Or Hérôdiade lui gardait rancune et voulait le tuer et elle ne le pouvait pas

    Mc      6:20  Car Hérôdès craignait Yôḥânân le sachant homme juste et saint

                       et il le gardait° / protégeait ;

                       et l'ayant écouté il ne savait point quel chemin prendre mais il l'écoutait avec plaisir.

    Mc      6:21  Et il était advenu un jour opportun quand Hérôdès pour son anniversaire a fait un dîner,

                       pour ses grands pour les chefs-de-mille / généraux  et les premiers de Galilée.

    Mc      6:22  Et quand la fille de cette Hérôdiade était entrée et avait dansé°

                       (et) qu'elle a plu à Hérôdès et à ceux qui étaient couchés° (à table) avec (lui),

                       le roi a dit à la jeune fille : Demande-moi ce que tu voudras et je te le donnerai !

    Mc      6:23  Et il lui a juré [beaucoup] :

                       Ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu'à la moitié de mon royaume !

    Mc      6:24  Et sortant elle a dit à sa mère : Que demanderai-je ?

                       Celle-ci a dit : La tête de Yôḥânân l'immergeant.

    Mc      6:25  Et, aussitôt, rentrant en hâte auprès du roi, elle l'a demandé en disant :

                       Je veux que tout de suite tu me donnes sur un plateau la tête de Yôḥânân l'immergeur !

    Mc      6:26  Et le roi, devenu tout triste,

                       à cause des serments et de ceux qui étaient couchés° (à table),

                       n'a pas voulu la mettre de côté.

    Mc      6:27  Et, aussitôt, le roi, envoyant un garde-du-corps, a ordonné d'apporter sa tête.

                       Et, s'en allant, il l'a décapité dans la prison

    Mc      6:28  et il a apporté sa tête sur un plateau

                       et il l'a donnée à la jeune fille et la jeune fille l'a donnée à sa mère.

    Mc      6:29  Et ses appreneurs, ayant entendu (cela), sont venus

                       et ont enlevé son cadavre et l'ont déposé dans un tombeau.

     

    Mc      6:30  Et les envoyés s'assemblent auprès de Yeshou‘a

                       et ils lui ont annoncé tout ce qu'ils avaient fait et tout ce qu'ils avaient enseigné

    Mc      6:31  Et il leur dit : Vous-mêmes venez° à l'écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu !

                       car ils étaient nombreux ceux qui venaient et ceux qui partaient

                       et ils n'avaient pas même un instant pour manger

    Mc      6:32  Et ils s'en sont allés dans la barque vers un lieu désert à l'écart

    Mc      6:33  Et on les a vus partir et beaucoup / de nombreux l'ont aperçu

                       et, à pied, de toutes les villes on a accouru là et on est venu avant eux.

    Mc      6:34  Et sortant il a vu une foule nombreuse et il a été pris de compassion pour eux

                       car ils étaient comme des brebis qui n'ont pas de pasteur pasteur                                                Nb 27:17 ; 1Rs 22:17 ; Ez 34: 5, 8

                       et il a commencé à leur enseigner beaucoup / de nombreuses choses

     

    Mc      6:35  Et l'heure tardive étant advenue déjà ses appreneurs, s'avançant vers lui disaient :

                       Le lieu est désert et l'heure déjà tardive

    Mc      6:36  Renvoie°-les pour que s'en allant dans les champs et les villages à la ronde

                       ils achètent pour eux-mêmes de quoi manger.

    Mc      6:37  Lui répondant leur a dit : Vous, donnez-leur à manger.

                       Et ils lui disent : En nous en allant nous achèterions du pain pour deux cent deniers

                       et nous leur donnerions à manger !

    Mc      6:38  Or, lui leur dit : Combien de pains avez-vous ? Partez, voyez !

                       Et l'ayant appris° ils disent : Cinq et deux poissons.

    Mc      6:39  Et il leur a ordonné de les faire s'étendre tous groupe° par groupe° sur l'herbe verte.

    Mc      6:40  Et ils se sont allongés carré par carré de cent et de cinquante

    Mc      6:41  Et ayant pris les cinq pains et les deux poissons

                            ayant levé le regard vers le ciel

                               il a béni

                              et a rompu les pains en morceaux

                       et il (les) donnait aux appreneurs

                                       pour qu'ils les placent-devant eux

                       et les deux poissons

                          il les a partagés  (entre) tous

    Mc      6:42  Et tous ils ont mangé et ont été rassasiés

    Mc      6:43  Et ils ont enlevé les morceaux douze couffins remplis et des poissons

    Mc      6:44  Et ceux qui avaient mangé [les pains] c'étaient cinq mille hommes

    Mc      6:45  Et, aussitôt, il a pressé ses appreneurs de monter dans la barque

                       et d'aller avant lui vers l'autre-rive à Bethsaïda pendant que lui renvoie° la foule

    Mc      6:46  Et ayant pris congé d'eux il s'en est allé vers la montagne pour prier

    Mc      6:47  Et le soir étant advenu la barque se trouvait au milieu de la mer et lui seul à terre

    Mc      6:48  Et, les voyant être torturés à ramer, car le vent était face à eux,

                       vers la quatrième garde° {= veille°} de la nuit,

                       il vient auprès d'eux, marchant sur la mer, et il voulait les dépasser.

    Mc      6:49  Eux, le voyant marcher sur la mer, ont cru que c'était un fantôme

                       et ils ont poussé des cris,

    Mc      6:50  car tous l'ont vu et ont été bouleversés.

                       Mais, lui, aussitôt, a parlé avec eux et leur a dit : Confiance ! Je Suis ! Ne craignez pas !

    Mc      6:51  Et il est monté auprès d'eux dans la barque et le vent s'est apaisé

                       et en eux-mêmes, très fort - [et plus encore] - ils étaient hors d'eux.

    Mc      6:52  Car ils n'avaient (rien) compris au sujet des pains, mais leur cœur était endurci.

    Mc      6:53  Et ayant fait la traversée jusqu'à terre, ils sont venus à Gennesareth et ils ont abordé.

    Mc      6:54  Et comme ils sortaient de la barque, l'apercevant aussitôt,

    Mc      6:55  on a parcouru toute cette contrée-là.

                       et on a commencé à apporter des alentours les mal ayant {= portants} sur leurs grabats,

                       là où on entendait qu'il est.

    Mc      6:56  Et, là où il entrait dans (les) villages ou dans (les) villes ou dans (les) champs,

                       on déposait les infirmes sur les places-publiques

                       et on le suppliait de (pouvoir) toucher seulement {= au moins} la frange de son vêtement

                       et tous ceux                qui le touchaient   étaient sauvés.

     

    Mc      7:  1  Et s'assemblent auprès de lui les Pharisiens

                                                                    et quelques-uns des scribes venus de Jérusalem.

    Mc      7:  2  Et ils voient que quelques-uns de ses appreneurs mangent le pain

                       avec des mains communes {= souillées} c'est-à-dire non lavées.

    Mc      7:  3  — C’est que les Pharisiens et tous les juifs ne mangent pas

                           s'ils ne se sont lavés° les mains jusqu'au poignet, gardant la tradition des Anciens

    Mc      7:  4      Et de la place-du-marché, ils ne mangent (rien), s'ils ne l'ont pas immergé

                           et il y a beaucoup d’ / de nombreuses autres choses qu'ils ont appris° à garder :

                           immersions° de coupes et d'écuelles et de chaudrons {= marmites}
                                                    [et de lits] —

    Mc      7:  5  Et l'interrogent les Pharisiens et les scribes :

                       Pourquoi tes appreneurs ne marchent-ils pas selon la tradition des Anciens

                       mais mangent-ils le pain avec des mains communes {= souillées} ?

    Mc      7:  6  Lui leur dit : Yesha‘-Yâhou a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites!

                       Ainsi qu'il est écrit :

                       Ce peuple m'honore des lèvres, mais leur cœur est éloigné loin de moi !

    Mc      7:  7  Or en vain ils me vénèrent,

                       enseignant comme enseignements° des préceptes d'hommes.

    Mc      7:  8  Laissant le commandement de Dieu vous gardez la tradition des hommes.

     

    Mc      7:  9  Et il leur disait :

                       Vous mettez bel et bien de côté le commandement de Dieu,

                       pour conserver votre propre tradition.

    Mc      7:10  Car Moshèh a dit : Honore ton père et ta mère

                       et : Celui qui dit du mal de père ou mère, qu'il soit mis à mort.                        Ex 21:16 LXX / 17 TM

    Mc      7:11  Or vous vous dites : Si un homme dit au père ou à la mère :

                       Est Qorban - c'est-à-dire : don - ce qui, de ma part, t'aurait profité

    Mc      7:12  vous ne le laissez plus rien faire pour le père ou la mère

    Mc      7:13  privant d'autorité la Parole de Dieu par votre tradition que vous avez transmise.

                       Et vous faites beaucoup de / de nombreuses pareilles choses presque semblables.

    Mc      7:14  Et appelant  à lui de nouveau la foule, il leur disait : Ecoutez-moi tous et comprenez

    Mc      7:15  Il n'y a rien du dehors de l'homme qui entrant en lui peut le souiller.

                       Mais les choses qui sortent d'un homme sont celles qui souillent un homme.

    Mc      7:17  Et, quand il était entré dans une maison, loin de la foule,

                       ses appreneurs l'interrogeaient sur la comparaison

    Mc      7:18  Et il leur dit : Ainsi, vous aussi, vous êtes sans intelligence° !

                       Ne réalisez-vous pas que tout ce qui du dehors entre dans un homme ne peut le souiller

    Mc      7:19  Parce que cela n'entre pas dans son cœur mais dans le ventre et part dans la fosse°,

                       rendant purs tous les aliments.

    Mc      7:20  Or il disait : Ce qui sort d'un homme cela souille l'homme.

    Mc      7:21  Car du dedans hors du cœur des hommes sortent raisonnements,

                       prostitutions, vols, meurtres,

    Mc      7:22  adultères, cupidités, méchancetés, tromperie, impudence,  œil mauvais,

                       blasphèmes, arrogance, folie°.

    Mc      7:23  Toutes ces choses méchantes sortent du dedans et elles souillent l'homme.

    Mc      7:24  Or, se levant de là, il s'en est allé vers le territoire / la région de Tyr

                       et, étant entré dans une maison, il a voulu que personne ne le sache

                       et il n'a pas pu rester caché.

    Mc      7:25  Mais, aussitôt, une femme,

                       ayant entendu (parler) de lui (et) dont la fillette avait un souffle impur,

                       est venue et est tombée à ses pieds.

    Mc      7:26  Or la femme était grecque, syrophénicienne de race

                       et elle le questionnait pour qu'il jette dehors le démon de sa fille.

    Mc      7:27  Et il lui disait : Laisse d'abord les enfants se rassasier,

                       car il n'est pas beau de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits-chiens.

    Mc      7:28  Elle a répondu et lui dit :

                       Seigneur, et les petits-chiens sous la table mangent les miettes des petits-enfants.

    Mc      7:29  Et il lui a dit : A cause de cette parole pars le démon est sorti hors de ta fille.

    Mc      7:30  Et, s'en étant allée vers sa maison,

                       elle a trouvé la petite-enfant jetée {= gisant} sur le lit et le démon sorti.

     

    Mc      7:31  Et, de nouveau, sortant hors du territoire / de la région de Tyr

                       il est venu, par Sidon, vers la mer de Galilée,

                       au milieu du territoire / de la région de la Décapole.

    Mc      7:32  Et on lui amène un sourd et muet° et on le supplie pour qu'il lui impose la main.

    Mc      7:33  Et, l'ayant pris à part de la foule, à l'écart,

                       il a mis les doigts dans ses oreilles

                       et, ayant craché, il a touché sa langue.

    Mc      7:34  Et levant le regard vers le ciel il a soupiré et lui dit : Ethphatah !

                       Ce qui veut dire : Sois ouvert !

    Mc      7:35  Et s'est ouverte son écoute

                       et a été délié le lien de sa langue et il parlait juste°.

    Mc      7:36  Et il les a avertis qu'ils ne (le) disent à personne

                       or, plus il les avertissait, bien plus ils (le) clamaient.

    Mc      7:37  Et ils étaient encore bien plus frappés, en disant :

                       Il a bien fait {= fait belles} toutes choses !

                       Il fait et entendre les sourds et parler [les] sans-parole !

     

    Mc      8:  1  En ces jours-là, 

                       comme de nouveau la foule était nombreuse et qu'ils n'avaient pas de quoi manger,

                       ayant appelé-à-lui ses appreneurs, il leur dit :

    Mc      8:  2  Je suis pris de compassion pour la foule,

                       parce que voilà déjà trois jours qu'ils restent auprès de moi

                       et ils n'ont pas de quoi manger.

    Mc      8:  3  Et, si je les renvoie° à jeun dans leur maison, ils vont défaillir sur la route ;

                       et quelques-uns d'(entre) eux sont de loin.

    Mc      8:  4  Et ses appreneurs lui ont répondu :

                       D'où pourrait-on rassasier ceux-ci de pains, ici dans un désert ?

    Mc      8:  5  Et il les questionnait : Combien de pains avez-vous ? Eux ont dit : Sept.

    Mc      8:  6  Et il transmet l'ordre à la foule de s'allonger sur la terre ;

                       et ayant pris les sept pains ayant rendu grâces il les a rompus

                       et (les) donnait à ses appreneurs pour qu'ils (les) placent-devant (eux)

                       et ils (les) ont placés-devant la foule.

    Mc      8:  7  Et ils avaient quelques petits poissons

                       et, les bénissant, il a dit de les placer aussi devant eux.

    Mc      8:  8  Et ils ont mangé et ils ont été rassasiés

                       Et ils ont enlevé le surplus des morceaux : sept corbeilles

    Mc      8:  9  Or ils étaient environ quatre mille et il les a renvoyés°.

     

    Mc      8:10  Et, aussitôt, montant dans la barque avec ses appreneurs,

                       il est venu du côté de Dalmanoutha

    Mc      8:11  Et les Pharisiens sont sortis et ont commencé à discuter-avec lui

                       cherchant de sa part un signe du ciel, le mettant-à-l'épreuve.

    Mc      8:12  Et soupirant en son souffle il dit : Pourquoi cette génération-ci cherche-t-elle un signe ?

                       Amen je dis à vous aucun signe ne sera donné à cette génération-ci.

    Mc      8:13  Et les laissant montant de nouveau (en barque) il s'en est allé vers l'autre-rive.

    Mc      8:14  Et ils avaient oublié de prendre des pains

                       et ils n'avaient (rien), avec eux dans la barque sauf un seul pain

    Mc      8:15  Et il les avertissait en disant :

                       Voyez ! Prenez-garde au levain des Pharisiens et au levain d'Hérôdès.

    Mc      8:16  Et ils ruminaient les uns avec les autres : Nous n'avons pas de pains!

    Mc      8:17  Et sachant cela il leur dit :

                       Pourquoi ruminez-vous parce que vous n'avez pas de pains ?

                       Ne réalisez-vous pas encore ni ne comprenez ? Avez-vous le cœur endurci ?

    Mc      8:18  Ayant des yeux vous ne regardez pas et ayant des oreilles vous n'écoutez pas ?

                       Et vous ne vous souvenez-pas

    Mc      8:19  Quand j'ai rompu les cinq pains pour les cinq mille

                       vous avez enlevé combien de couffins pleins de morceaux ?

                       Ils lui disent : Douze.

    Mc      8:20  Quand j'ai rompu les sept pour les quatre mille

                       vous avez enlevé combien de corbeilles remplies de morceaux ?

                       Et ils disent : Sept.

    Mc      8:21  Et il leur dit : Ne comprenez-vous pas encore ?

    Mc      8:22  Et ils viennent à Beth-Saïda

                       et on lui amène un aveugle et on le supplie de le toucher

    Mc      8:23  Et saisissant° la main de l'aveugle il l'a amené hors du village

                       Et ayant craché dans ses yeux°, lui ayant imposé les mains,

                       il l'interrogeait : Regardes-tu quelque chose ?

    Mc      8:24  Et levant le regard il disait

                       Je regarde les hommes, comme des arbres, je les vois° marcher !

    Mc      8:25  Après cela, de nouveau, il lui a imposé les mains sur les yeux

                       et il a ouvert le regard et il a été rétabli et il posait un regard d'aurore sur tout.

    Mc      8:26   Et il l'a envoyé dans sa maison en disant : N'entre même pas dans le village.

     

         

    Etape IV

    Mc      8:27  Et est sorti Yeshou‘a et ses appreneurs vers les villages de Césarée de Philippos

                       et sur la route il interrogeait ses appreneurs en leur disant :

                       Qui les hommes disent-ils que je suis ?

    Mc      8:28  Et eux lui ont dit {= répondu°} en disant : Yôḥânân l'immergeur

                       et d'autres ’Eli-Yâhou, mais d'autres l'un des prophètes.

    Mc      8:29  Et lui les interrogeait : Mais vous qui dites-vous que je suis ?

                       répondant Kêphâ’ lui dit : Toi tu es le Messie / Christ.

    Mc      8:30  Et il les a rabroués pour qu'ils ne disent (cela) de lui à personne.

    Mc      8:31  Et il a commencé à leur enseigner que le Fils de l'homme doit souffrir beaucoup

                       et être rejeté par les anciens et les chefs-des-prêtres et les scribes

                       et être tué et après trois jours se relever.

    Mc      8:32  Et il disait° la Parole ouvertement

                       et le prenant-avec (lui) {= l'attirant à lui}, Kêphâ’ a commencé à le rabrouer.

    Mc      8:33  Or lui se retournant et voyant ses appreneurs a rabroué Kêphâ’ et dit :

                       Pars derrière moi Satan

                       parce que tu ne penses pas selon Dieu,

                                                           mais  selon les hommes.

    Mc      8:34  Et appelant à lui la foule avec ses appreneurs il leur a dit :

                       Si quelqu'un veut venir derrière moi

                       qu'il se renie lui-même qu'il soulève sa croix et me suive

    Mc      8:35  Car qui voudra sauver sa vie la perdra

                       mais qui perdra sa vie à cause de moi et de l'Annonce-Heureuse la sauvera

    Mc      8:36  Car que profite à {= quel profit pour} un homme

                       de gagner le monde entier   et de le payer° de sa vie

    Mc      8:37  Car que donnerait un homme en échange de sa vie

    Mc      8:38  Car qui aura eu honte de moi et de mes paroles en cette génération adultère et pécheresse

                       le Fils de l'homme aussi aura honte de lui

                       quand il viendra dans la gloire de son Père avec les saints messagers / anges.

     

    Mc      9:  1  Et il leur disait : Amen, je dis à vous,

                       il en est de ceux qui se tiennent ici qui ne goûteront point la mort

                       avant de voir le Règne de Dieu venu avec puissance

    Mc      9:  2  Et après six jours Yeshou‘a prend avec (lui) Kêphâ’ et Ya‘aqoḅ et Yôḥânân

                       et il les fait monter sur une montagne élevée seuls à l'écart

                       et il a été transfiguré en présence d'eux

    Mc      9:  3  Et ses vêtements sont devenus étincelants très blancs

                       tels que foulon sur terre ne peut blanchir ainsi

    Mc      9:  4  Et ont été vus par eux ’Eli-Yâhou avec Moshèh et ils parlaient avec Yeshou‘a

    Mc      9:  5  Et répondant Kêphâ’ dit à Yeshou‘a :

                       Rabbi, il est est beau {= bon} pour nous d'être ici

                       et faisons trois tentes une pour toi une pour Moshèh une pour ’Eli-Yâhou

    Mc      9:  6  Car il ne savait que répondre car ils étaient saisis-de-crainte

    Mc      9:  7  Et il est advenu une nuée qui les couvre de son ombre

                       et il est advenu une voix hors de la nuée :

                       Celui-ci est mon fils le Bien-Aimé écoutez-le !

    Mc      9:  8  Et soudain  regardant à la ronde ils n'ont plus vu personne que Yeshou‘a seul avec eux

    Mc      9:  9  Et comme ils descendaient de la montagne il les a avertis

                       de ne raconter à personne ce qu'ils avaient vu

                       sinon quand le Fils de l'homme se serait relevé d'entre les morts

    Mc      9:10  et ils ont retenu la parole discutant entre eux :

                       Qu'est-ce que se relever d'entre les morts ?

    Mc      9:11  Et ils l'interrogeaient, en disant :

                       Pourquoi les scribes disent-ils que ’Eli-Yâhou doit venir d'abord ?

    Mc      9:12  lui leur a déclaré : Certes ’Eli-Yâhou venant d'abord rétablira tout

                       Et comment est-il écrit du Fils de l'homme

                       qu'il souffrira beaucoup et qu'il sera réduit-à-rien ?

    Mc      9:13  Mais je dis à vous

                       et que ’Eli-Yâhou est venu et qu'on lui a fait tout ce qu'on a voulu

                       comme il est écrit de lui !

     

    Mc      9:14  Et venant auprès des appreneurs

                       ils ont vu une foule nombreuse autour d'eux et des scribes discutant avec eux

    Mc      9:15  Et, aussitôt, toute la foule l'ayant vu a été très troublée et courant vers (lui) le saluait.

    Mc      9:16  Et il les a interrogés : De quoi discutez-vous avec eux ?

    Mc      9:17  Et un de la foule lui a répondu :

                       Maître j'ai amené vers toi mon fils qui a un souffle sans-parole

    Mc      9:18  Et là où il s'empare de lui il le jette à terre

                       et il bave et il grince des dents et il se dessèche

                       et je l'ai dit à tes appreneurs pour qu'ils le jettent dehors mais ils n'ont pas eu-la-force !

    Mc      9:19  Lui répondant leur dit :

                       O génération sans-foi, jusqu'à quand serai-je auprès de vous ?

                       Jusqu'à quand vous supporter ?

                       Amenez-le vers moi !

    Mc      9:20  Et ils l'ont amené auprès de lui

                       et, aussitôt, le voyant, le souffle l'a secoué et, tombé à terre, il se roulait en bavant.

    Mc      9:21  Et il a interrogé son père : Depuis combien de temps° cela lui arrive-t-il ?

                       Celui-ci a dit : Depuis l'enfance.

    Mc      9:22  Et, souvent, il l'a jeté et dans le feu et dans les eaux, pour le perdre.

                       Mais, si tu peux quelque chose, secours-nous, par compassion pour nous.

    Mc      9:23  Or Yeshou‘a lui a dit : Si tu peux ? Tout est possible à celui qui a foi.

    Mc      9:24  Aussitôt, criant, le père du petit-enfant disait :

                       J'ai foi ! (Viens) au secours de ma non-foi !

    Mc      9:25  Or Yeshou‘a, voyant qu'une foule accourt, a rabroué le souffle l'impur en lui disant :

                       Souffle sans-parole et sourd, moi, je t'ordonne : Sors hors de lui et n'entre plus en lui!

    Mc      9:26  Criant, le secouant fort il est sorti et il est devenu comme mort

                       de sorte que beaucoup / les nombreux / la plupart disaient il est mort !

    Mc      9:27  Or Yeshou‘a saisissant sa main l'a réveillé et il s'est relevé.

    Mc      9:28  Et comme il entrait dans une maison ses appreneurs l'interrogeaient à l'écart :

                       Pourquoi nous n'avons-nous pas pu le jeter dehors ?

    Mc      9:29  Et il leur a dit : Cette race ne peut sortir par rien sinon par la prière [et le jeûne]

     

    Mc      9:30  Et étant sortis de là ils passaient à travers la Galilée et il ne voulait pas qu'on le sache

    Mc      9:31  Car il enseignait ses appreneurs et il leur disait :

                       Le Fils de l'homme est livré aux mains des hommes et ils le tueront

                       et tué après trois jours il se relèvera.

    Mc      9:32  Or eux ne connaissaient pas la sentence et ils craignaient de l'interroger

    Mc      9:33  Et ils sont venus à Caphar-Naḥum

                       et, arrivé à la maison, il les interrogeait : Sur la route qu'avez vous ruminé ?

    Mc      9:34  Or eux se taisaient

                       car, sur la route, ils avaient débattu les uns avec les autres : Qui (est le) plus grand ?

    Mc      9:35  Et, s'étant assis, il a fait venir° les Douze et leur dit :

                       Si quelqu'un veut être premier, il sera de tous dernier et de tous serviteur.

    Mc      9:36  Et prenant un petit-enfant il l'a mis-debout au milieu d'eux

                       et, le prenant dans ses bras, il leur a dit :

    Mc      9:37  Quiconque recevra un de ces petits-enfants, à cause de mon nom,

                       me reçoit, moi ;

                       et quiconque me recevra, moi

                       ne me reçoit pas, moi, mais celui qui m'a envoyé.

    Mc      9:38  Yôḥânân lui a déclaré :

                       Maître, nous avons vu quelqu'un jeter dehors des démons en ton nom

                       et nous l'en avons empêché parce qu'il ne nous suivait pas.

    Mc      9:39  Or Yeshou‘a a dit :

                       Ne l'en empêchez pas

                       car personne ne fera un acte de puissance en mon nom

                       et pourra promptement dire du mal de moi.

    Mc      9:40  Car qui n'est pas contre nous est pour nous.

    Mc      9:41  Car quiconque vous donne à boire une coupe d'eau,

                       au nom de ce que vous êtes au Messie / Christ,

                       Amen, je dis à vous, il ne perdra point son salaire.

    Mc      9:42  Et quiconque fera chuter un seul de ces petits qui ont foi,

                       il est beau {= bon} pour lui

                       que plutôt une meule d'âne lui soit mise autour du cou et qu'il soit jeté dans la mer.

    Mc      9:43  Et si ta main te fait chuter, coupe-la.

                       Il est beau {= bon} pour toi d'entrer dans la vie manchot,

                       plutôt que d'avoir deux mains

                       et de t'en aller dans la géhenne, dans le feu qu'on ne peut éteindre jamais.

    Mc      9:45  Et si ton pied te fait chuter, coupe-le.

                       Il est beau {= bon} pour toi d'entrer dans la vie boiteux,

                       plutôt que d'avoir deux pieds

                       et d'être jeté dans la géhenne, dans le feu qu'on ne peut éteindre jamais.

    Mc      9:47  Et si ton œil te fait chuter, jette-le-dehors.

                       Il est beau {= bon} pour toi d'entrer borgne dans le Royaume de Dieu,

                       plutôt que d'avoir deux yeux

                       et d'être jeté dans la géhenne,

    Mc      9:48                              là où leur ver ne meurt pas

                                                   et         le feu ne s'éteint pas.

    Mc      9:49  Car tous seront salés par le feu.

    Mc      9:50  Il est beau {= bon} le sel, mais si le sel devient sans-sel, avec quoi l'assaisonner ?

                       Ayez du sel au-dedans de vous et soyez en paix les uns avec les autres.

     

    Mc    10:  1  Et, s'étant levé de là,

                       il vient vers le territoire / la région de la Judée [et] (vers) l'autre-rive du Jourdain

                       et, de nouveau, des foules viennent ensemble auprès de lui ;

                       et, de nouveau, comme il en avait coutume, il les enseignait.

    Mc    10:  2  Et, s'avançant, des Pharisiens l'interrogeaient, le mettant-à-l'épreuve :

                       Est-il permis à un homme de renvoyer° sa femme ?

    Mc    10:  3  Lui, répondant, leur a dit : Que vous a commandé Mosheh ?

    Mc    10:  4  Ceux-ci ont dit : Mosheh a permis d'écrire un acte° de répudiation et de (la) renvoyer°.

    Mc    10:  5  Or Yeshou‘a leur a dit :

                       A cause de votre dureté de cœur, il a écrit pour vous ce commandement

    Mc    10:  6  Or, depuis le commencement de la création, mâle et femelle il les a faits.

    Mc    10:  7   A cause de cela l'homme laissera derrière lui son père et sa mère

                       [et il s’attachera / se joindra à sa femme.]

    Mc    10:  8  et les deux ils seront chair une, si bien qu'il ne seront plus deux mais une seule chair.

    Mc    10:  9  Donc ce que Dieu a lié-au-même-joug, que l'homme ne le sépare pas.

    Mc    10:10  Et, à la maison, de nouveau, les appreneurs l'interrogeaient à ce sujet

                       et il leur dit :

    Mc    10:11  Quiconque renverra° sa femme et épousera une autre adultère contre elle

    Mc    10:12  Et si elle, ayant renvoyé° son mari, épouse un autre, elle adultère.

    Mc    10:13  Et on lui amenait des petits-enfants pour qu'il les touche.

                       Or les appreneurs les ont rabroués.

    Mc    10:14  Mais Yeshou‘a, voyant (cela), s'est indigné et leur a dit :

                       Laissez les petits-enfants venir auprès de moi ne les empêchez pas,

                       car à leurs pareils est le Royaume de Dieu.

    Mc    10:15  Amen, je dis à vous :

                       Quiconque ne recevra pas le Royaume de Dieu comme un petit-enfant n'y entrera point.

    Mc    10:16  Et, les ayant pris dans ses bras, il les bénissait°, posant les mains sur eux.

    Mc    10:17  Et, comme il partait sur la route,

                       quelqu'un, courant vers lui et tombant à genoux (devant) lui, l'interrogeait :

                       Bon Maître que ferai-je pour hériter une vie éternelle / la vie du monde à venir ?

    Mc    10:18  Or Yeshou‘a lui a dit : Pourquoi me dis-tu bon ? Nul n'est bon, sinon Dieu seul !

    Mc    10:19  Tu connais les commandements :

                       Ne tue° pas, N'adultère pas, Ne vole pas, Ne porte pas de faux-témoignage,

                       Ne fais pas de tort, Honore ton père et ta mère.

    Mc    10:20   Mais, lui, il a déclaré : Maître tout cela je l'ai gardé depuis ma jeunesse.

    Mc    10:21  Or Yeshou‘a, posant sur lui son regard, l'a aimé et il lui a dit :

                       Une seule chose manque à toi.

                       Pars, ce que tu as, vends°-le et donne-le [aux] pauvres et tu auras un trésor dans le ciel ;

                       et viens°, suis-moi !

    Mc    10:22  Lui, s'assombrissant à la parole, s'en est allé, attristé,

                       car il avait beaucoup de / de nombreuses possessions.

     

    Mc    10:23  Et, regardant à la ronde, Yeshou‘a dit à ses appreneurs :

                       Combien difficilement entreront-ils dans le Royaume de Dieu, ceux qui ont des biens

    Mc    10:24  Or les appreneurs étaient saisis d'étonnement, à cause de ses paroles.

                       Or Yeshou‘a, répondant de nouveau, leur dit :

                       Enfants, combien il est difficile    d'entrer            dans le Royaume de Dieu

    Mc    10:25  Il est plus facile à un chameau     de traverser      [le] trou d'une [1] aiguille,

                                            qu'à un riche          d'entrer            dans le Royaume de Dieu.

    Mc    10:26  Eux, ils étaient extrêmement frappés, se disant entre eux : Et qui peut être sauvé ?

    Mc    10:27  Posant sur eux son regard, Yeshou‘a dit :

                       Pour les hommes, cela est impossible, mais non pour Dieu,

                       car tout est possible pour Dieu.

    Mc    10:28  Et Kêphâ’ a commencé à lui dire :

                       Voici. Nous nous avons tout laissé et nous t'avons suivi.

    Mc    10:29  Yeshou‘a a déclaré : Amen je dis à vous il n'est personne

                       qui aura laissé

                       maison ou frères ou sœurs ou père ou mère ou enfants ou champs

                       à cause de moi et à cause de l'Annonce-Heureuse,

    Mc    10:30  qui ne reçoive°, au centuple, maintenant, dans le temps présent,

                       maisons et frères et sœurs et mères et enfants et champs, avec des persécutions ;

                       et, dans le monde qui vient, la vie pour toujours / éternelle.

    Mc    10:31  Or beaucoup de / de nombreux premiers seront derniers et des derniers, premiers.

     

    Mc    10:32  Or ils étaient sur la route, montant à Jérusalem, et Yeshou‘a allait devant eux.

                       Et ils étaient saisis d'étonnement et ceux qui suivaient étaient dans la crainte.

                       Et, ayant pris, de nouveau, les Douze avec (lui),

                       il a commencé à leur dire ce qui devait lui advenir :

    Mc    10:33  Voici : nous montons à Jérusalem

                       et le Fils de l'homme sera livré aux Chefs-des-prêtres et aux scribes

                       et on le condamnera à mort et on le livrera aux nations

    Mc    10:34  et on se moquera° de lui et on crachera sur lui et on le battra de verges et on le tuera

                       et après trois jours il se relèvera.

    Mc    10:35  Et s'approchent° de lui Ya‘aqoḅ et Yôḥânân, les fils de Zaḅdaï, en lui disant :

                       Maître, nous voulons que tu fasses pour nous ce que nous te demanderons.      

    Mc    10:36  Lui leur a dit : Que voulez-vous que [je] fasse pour vous ?

    Mc    10:37  Or ceux-ci lui ont dit :

                       Donne-nous d'être assis° dans ta gloire, l'un à ta droite et l'autre à (ta) gauche.

    Mc    10:38  Or Yeshou‘a leur a dit : Vous ne savez pas ce que vous demandez !

                       Pouvez-vous boire la coupe que moi je bois

                       ou être immergés de l'immersion où moi je vais être immergé ?

    Mc    10:39  Or eux lui ont dit : Nous pouvons.

                       Or Yeshou‘a leur a dit : La coupe que moi je bois vous (la) boirez

                       et de l'immersion où moi je vais être immergé vous serez immergés

    Mc    10:40  Mais être assis° à ma droite ou à (ma) gauche

                       ce n'est pas à moi de le donner, mais c'est pour qui cela a été préparé

    Mc    10:41  Et ayant entendu les dix ont commencé à s'indigner contre Ya‘aqoḅ et Yôḥânân

    Mc    10:42  Et, les ayant appelés-à (lui), Yeshou‘a leur dit :

                       Vous savez

                       que ceux qui croient être à la tête des nations font peser leur domination sur elles

                       et que leurs grands, sur elles, font peser-leur-autorité.

    Mc    10:43  Or il n'en sera pas ainsi parmi vous

                       mais quiconque voudra devenir grand parmi vous sera votre serviteur

    Mc    10:44  et quiconque parmi vous voudra être premier sera esclave de tous.

    Mc    10:45  Car le Fils de l'homme n'est pas venu non plus pour être servi

                       mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup / les nombreux.

    Mc    10:46  Et ils viennent à Jéricho

                       et, comme de Jéricho il partait, lui et ses appreneurs et une foule assez grande,

                       le fils de Timaï, Bar-Timaï, aveugle, mendiant°, était assis au bord de la route.

    Mc    10:47  Et, ayant entendu que c'est Yeshou‘a le Nazarénien,

                       il a commencé à crier et à dire : Fils de David, Yeshou‘a, aie pitié de moi !

    Mc    10:48  Et beaucoup / des nombreux le rabrouaient pour qu'il se taise

                       mais lui criait d'autant plus : Fils de David, aie pitié de moi !

    Mc    10:49  Et, s'arrêtant, Yeshou‘a a dit : Faites-le venir°.

                       Et ils font venir° l'aveugle, en lui disant : Confiance! Relève°-toi. Il te fait venir°.

    Mc    10:50  Lui, rejetant son manteau, bondissant, est venu auprès de Yeshou‘a.

    Mc    10:51  Et, lui répondant, Yeshou‘a a dit : Que veux-tu que je fasse pour toi ?

                       Or l'aveugle lui a dit : Rabbouni, que je lève le regard !

    Mc    10:52  Et Yeshou‘a lui a dit : Pars, ta foi t'a sauvé.

                       Et, aussitôt, il a levé le regard et il le suivait sur la route.

     

     

    Etape V

    Mc    11:  1  Et quand ils s'approchent de Jérusalem,

                       vers Bèth-Pagé et Bèth-’Anie, près de la montagne des Oliviers,

                       il envoie deux de ses appreneurs

    Mc    11:  2  et il leur dit : Partez vers le village en face de vous

                       et, aussitôt en y entrant,

                       vous trouverez un ânon attaché sur lequel nul homme ne s'est encore assis.

                       Détachez-le et amenez-le.

    Mc    11:  3  Et si quelqu'un vous dit : Pourquoi faites-vous cela ?,

                       dites : Le Seigneur en a besoin et, aussitôt, il l'envoie de nouveau ici.

    Mc    11:  4  Et ils s'en sont allés

                       et ont trouvé un ânon attaché, près d'une porte, dehors, sur la-route-qui-contourne,

                       et ils le détachent.

    Mc    11:  5  Et quelques-uns, qui se tenaient-là, leur disaient : Que faites-vous en détachant l'ânon ?

    Mc    11:  6  Eux leur ont dit comme Yeshou‘a avait dit et on les a laissés.

    Mc    11:  7  Et ils amènent l'ânon vers Yeshou‘a et ils jettent leurs vêtements sur lui

                       et il s'est assis dessus.

    Mc    11:  8  Et beaucoup / des nombreux ont étalé leurs vêtements sur la route

                                                 or d'autres                des feuillages qu’ils coupaient dans les champs

    Mc    11:  9  Et ceux qui allaient devant et ceux qui suivaient (derrière) criaient : Hoshanna !

                       Béni celui qui vient au nom du Seigneur !

    Mc    11:10  Béni le régne qui vient, de David notre père! Hoshanna  dans les lieux très hauts !

    Mc    11:11  Et il est entré à Jérusalem dans le Temple

                       et, ayant tout regardé à la ronde,

                       comme l'heure était déjà tardive, il est sorti vers Bèth-’Anie, avec les Douze.

    Mc    11:12  Et le lendemain, comme ils sortaient de Bèth-’Anie, il a eu faim.

    Mc    11:13  Et, voyant de loin un figuier qui avait des feuilles,

                       il est venu (voir) si peut-être il y trouverait quelque chose

                       et, venant à lui, il n'a rien trouvé sinon des feuilles,

                       car le temps n'était pas (celui) des figues.

    Mc    11:14  Et, répondant, il lui dit : Que personne jamais plus ne mange fruit de toi !

                       Et ses appreneurs écoutaient.

    Mc    11:15  Et ils viennent à Jérusalem

                       et, étant entré dans le Temple,

                       il a commencé à jeter dehors ceux qui vendent° et ceux qui achètent dans le Temple

                       et il a renversé les tables des changeurs et les sièges des vendeurs° de colombes.

    Mc    11:16  Et il ne laissait personne transporter des choses à travers le Temple.

    Mc    11:17  Et il enseignait et il leur disait :

                       N'est-il pas écrit : Ma Maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ?

                       mais vous vous en avez fait                        une grotte {= caverne} de brigands.

    Mc    11:18  Et les chefs-des-prêtres et les scribes l'ont entendu

                       et ils cherchaient comment le perdre car ils le craignaient,

                       car toute la foule était frappée de son enseignement.

     

    Mc    11:19  Et, quand il se faisait tard {= le soir advenant), ils s'en allaient hors de la ville.

    Mc    11:20  Et, en passant le matin, ils ont vu le figuier desséché depuis les racines.

    Mc    11:21  Et, se souvenant, Kêphâ’ lui dit : Rabbi ! Vois ! le figuier que tu as maudit est desséché.

    Mc    11:22  Et, répondant, Yeshou‘a leur dit : Ayez foi en Dieu !

    Mc    11:23  Amen, je dis à vous,

                       quiconque dira à cette montagne soulève-toi et jette-toi dans la mer

                       et ne doute pas dans son cœur, mais a foi que ce qu'il dit° advient,

                       il (en) sera (ainsi) pour lui

    Mc    11:24  C'est pourquoi je dis à vous :

                       Tout ce pour quoi vous prierez et (tout ce que) vous demanderez,

                       ayez-foi que vous l'avez reçu et il (en) sera (ainsi) pour vous.

    Mc    11:25  Et quand vous vous tenez° (debout) pour prier,

                       remettez, si vous avez quelque chose contre quelqu'un,

                       afin que votre Père des cieux lui aussi vous remette vos chutes.

    Mc    11:26  [[Si vous ne pardonnez pas,

                                    votre Père des cieux ne vous pardonnera pas non plus vos chutes.]]

     

    Mc    11:27  Et ils viennent de nouveau à Jérusalem

                       et comme il marchait dans le Temple

                       viennent vers lui les chefs-des-prêtres et les scribes et les anciens

    Mc    11:28  et ils lui disaient :

                       Par quelle autorité fais-tu cela ou qui t'a donné cette autorité pour que tu fasses cela ?

    Mc    11:29  Or Yeshou‘a leur a dit :

                       Je vous interrogerai par une seule parole et vous me répondrez

                       et je vous dirai par quelle autorité je fais cela

    Mc    11:30  L'immersion de Yôḥânân était-elle du ciel ou des hommes ? Répondez-moi.

    Mc    11:31  Et ils ruminaient entre eux se disant :

                       Si nous disons : 'Du ciel', il dira : 'Pourquoi n'avez-vous pas eu foi en lui ?'

    Mc    11:32  Mais dirons-nous : 'Des hommes' ?

                       Ils craignaient la foule car tous  tenaient que Yôḥânân était réellement un prophète

    Mc    11:33  Et répondant à Yeshou‘a ils disent : Nous ne savons pas.

                       Et Yeshou‘a leur dit : Moi non plus je ne vous dis pas par quelle autorité je fais cela.

    Mc    12:  1  Et il a commencé à leur parler en comparaisons :

                       Un homme a planté un vignoble / une vigne

                       et l'a entouré d'une clôture et il a creusé une cuve et il a construit une tour

                       et il l'a loué à des cultivateurs / paysans et il est parti en voyage

    Mc    12:  2  Et il a envoyé vers les cultivateurs / paysans un esclave au temps-(fixé)

                       pour qu'il prenne des cultivateurs / paysans les fruits du vignoble / de la vigne.

    Mc    12:  3  Et le prenant ils l'ont battu et l'ont (r)envoyé (les mains) vide(s)

    Mc    12:  4  Et de nouveau il a envoyé vers eux un autre esclave

                       Et celui-là ils l'ont frappé à la tête et l'ont déshonoré {outragé}

    Mc    12:  5  Et il a envoyé un autre Et celui-là ils l'ont tué

                       Et beaucoup d’ / de nombreux autres Ils ont battu les uns; ils ont tué les autres

    Mc    12:  6  Un seul il avait encore un fils bien-aimé

                       Il l'a envoyé en dernier vers eux se disant : Ils respecteront mon fils !

    Mc    12:  7  Mais ces cultivateurs / paysans-là se sont dit entre eux :

                       Celui-ci est l'héritier.

                       Venez° ! Tuons-le et l'héritage sera à nous !

    Mc    12:  8  Et, le prenant, il l'ont tué et l'ont jeté-dehors, hors du vignoble / de la vigne.

    Mc    12:  9  Que fera le Seigneur du vignoble / de la vigne?

                       Il viendra et perdra les cultivateurs / paysans

                       et il donnera le vignoble /  la vigne. à d'autres

    Mc    12:10  N'avez-vous pas-même lu cette Ecriture :

                       La pierre qu'avaient rejetée les constructeurs elle est advenue à la tête de l'angle.

    Mc    12:11  Ceci est advenu de par le Seigneur et c'est merveilleux à nos yeux ?

    Mc    12:12  Et ils cherchaient à le saisir et ils craignaient la foule

                       car ils savaient {= avaient compris°} qu'il avait dit la comparaison pour eux

                       Et, le laissant, ils s'en sont allés / s'en vont.

     

    Mc    12:13  Et ils envoient vers lui quelques-uns des Pharisiens et des hommes d'Hérôdès

                       pour l'attraper par une parole.

    Mc    12:14  Et étant venus ils lui disent :

                       Maître, nous savons que tu es vrai et que tu ne te soucies à l'égard de personne

                       car tu ne regardes pas à la face des hommes

                       mais tu enseignes la route de Dieu en vérité.

                       Est-il permis de donner un impôt à César ou non ? 

                       Donnerons-nous ou ne donnerons-nous pas ?

    Mc    12:15  Lui connaissant leur hypocrisie leur a dit : Pourquoi me mettez-vous-à-l'épreuve ?

                       Apportez-moi un denier pour que je voie.

    Mc    12:16  Eux (l')ont apporté et il leur dit : De qui est cette image et l'inscription ?

                       Eux lui ont dit : De César.

    Mc    12:17  Or Yeshou‘a leur a dit :

                       Ce qui est de César, rendez à César et ce qui est de Dieu, à Dieu.

                       Et ils étaient frappés-de-stupeur à son sujet

     

    Mc    12:18  Et viennent auprès de lui des Sadducéens - ceux qui disent qu'il n'y a pas de relèvement -

                       et ils l'interrogeaient en disant :

    Mc    12:19  Maître, Moshèh a écrit pour nous : 

                       Si le frère de quelqu'un meurt

                       et laisse une femme après lui et ne laisse pas d'enfant

                       que son frère prenne la femme et qu'il suscite une semence à son frère'

    Mc    12:20  Il était sept frères

                       et le premier a pris femme et en mourant il n'a pas laissé de semence

    Mc    12:21  et le deuxième l'a prise et il est mort ne laissant pas de semence après lui

                       et le troisième de même

    Mc    12:22  Et les sept n'ont pas laissé de semence. La dernière de tous, la femme est morte aussi.

    Mc    12:23  Au relèvement, [quand ils se relèveront], duquel d'(entre) eux sera-t-elle la femme,

                       car les sept l'ont eue pour femme ?

    Mc    12:24  Yeshou‘a leur a déclaré :

                       N'est-ce pas pour cela que vous vous égarez,

                       ne connaissant ni les Ecritures ni la puissance de Dieu

    Mc    12:25  car, quand on se relève d'entre les morts, on n'épouse ni n'est épousé,

                       mais on est comme les messagers / anges dans les cieux ;

    Mc    12:26  Or, au sujet des morts et qu'ils se réveillent, n'avez-vous pas lu,

                       dans le rouleau de Moshèh, au Buisson, comment Dieu lui a parlé, en disant :

                       Moi, Je Suis, le Dieu d'Abraham et [le] Dieu d'Yçḥâq et [le] Dieu de Ya‘aqoḅ.

    Mc    12:27  Il n'est pas Dieu de morts, mais de vivants. Vous vous égarez beaucoup.

    Mc    12:28  Et, s'avançant, un des scribes, qui les a écoutés discuter,

                       voyant qu'il leur avait bien répondu, l'a interrogé :

                       Quel est le premier commandement de tous ?

    Mc    12:29  Et Yeshou‘a a répondu :

                       Le premier est : Ecoute Israël le Seigneur notre Dieu le Seigneur est Un

    Mc    12:30  Et tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur

                       et de toute ton âme et de toute ta pensée et de toute ta force

    Mc    12:31  Le second est ceci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

                       Il n'est pas d'autre commandement plus grand que ceux-là.

    Mc    12:32  Et le scribe lui a dit : Bien, Maître.

                       Tu as dit en vérité qu'il est Un et qu'il n'est pas d'autre que Lui

    Mc    12:33  et que l'aimer de tout son cœur et de toute son intelligence et de toute sa force

                       et aimer le prochain comme soi-même

                       est bien plus que tous les holocaustes et les sacrifices.

    Mc    12:34  Et Yeshou‘a voyant qu'il avait répondu avec sagacité lui a dit :

                       Tu n'es pas loin du Royaume de Dieu.

                       Et personne n'avait plus l'audace de l'interroger.

     

    Mc    12:35  Et répondant Yeshou‘a disait, enseignant dans le Temple :

                       Comment les scribes (peuvent)-ils dire que le Messie / Christ est fils de David ?

    Mc    12:36  Lui, David, a dit, dans le Souffle le Saint :

                       Le Seigneur a dit à mon Seigneur :

                       Siège à ma droite jusqu'à ce que j'aie posé tes ennemis sous tes pieds.

    Mc    12:37  David, lui-même, le dit Seigneur. Et d'où est-il son fils ?

                       Et [la] foule nombreuse l'écoutait avec plaisir

    Mc    12:38  Et dans son enseignement il disait :

                       Prenez-garde aux scribes qui aiment° marcher en longues robes

                       et (qui aiment) les salutations sur les places-publiques

    Mc    12:39  et les premiers-sièges dans les synagogues et les premières-couches dans les dîners

    Mc    12:40  qui dévorent les maisons des veuves et qui prient longuement en apparence.

                       Ceux-là recevront° une condamnation bien plus sévère.

    Mc    12:41  Et, s'étant assis en face du Trésor,

                       il observait comment la foule jette de la monnaie dans le Trésor.

                       Et beaucoup de / de nombreux riches y jetaient beaucoup  / de nombreuses (pièces)

    Mc    12:42  Et, étant venue (là), une pauvre veuve y a jeté deux piécettes, c'est-à-dire un quart de sou.

    Mc    12:43  Et, ayant appelé à lui ses appreneurs, il leur dit :

                       Amen, je dis à vous,

                       cette pauvre veuve a jeté plus que tous ceux qui jettent dans leTrésor;

    Mc    12:44  car tous y ont jeté de leur surplus,

                       mais elle y a jeté de son manque, tout ce qu'elle avait, toute sa subsistance.

     

    Mc    13:  1  Et, comme il s'en allait hors du Temple,

                       un de ses appreneurs lui disait : Maître, vois ! Quelles pierres ! Quelles constructions !

    Mc    13:  2  et Yeshou‘a lui a dit : Tu regardes ces grandes constructions ?

                       Il ne sera point laissé ici pierre sur pierre qui ne sera point détruite.

    Mc    13:  3  Et comme, il était assis sur la montagne des Oliviers, en face du Temple,

                       Kêphâ’ l'interrogeait à l'écart et Ya‘aqoḅ et Yôḥânân et Andreas :

    Mc    13:  4  Dis-nous quand cela sera-t-il et quel sera le signe quand tout cela doit s'achever.

    Mc    13:  5  Or Yeshou‘a a commencé à leur dire : Prenez-garde que personne ne vous égare !

    Mc    13:  6  Beaucoup / Des nombreux viendront sous mon nom, en disant : Je Suis !

                       et ils en égareront beaucoup / de nombreux.

    Mc    13:  7  Or, quand vous entendrez parler de guerre et (vous entendrez) des bruits de guerre,

                       ne vous alarmez pas : cela doit advenir mais ce n'est pas encore la fin ;

    Mc    13:  8  car se lèvera° nation contre nation et royaume contre royaume ;

                       il y aura des séismes / tremblements-de-terre, en différents lieux ; il y aura des famines.

                       Commencement des douleurs (d'enfantement) cela.

    Mc    13:  9  Mais, vous, prenez-garde pour vous-mêmes.

                       On vous livrera aux Conseils / Sanhédrins et dans les synagogues vous serez battus

                       et devant des gouverneurs et des rois vous vous tiendrez,

                       à cause de moi, en témoignage (devant) eux.

    Mc    13:10  Et, à toutes les nations, l'Annonce-Heureuse doit être clamée d'abord.

    Mc    13:11  Et, quand on ira pour vous livrer, ne vous inquiétez pas d'avance de ce que vous direz°,

                       mais ce qui vous sera donné, à cette heure-là, dites° cela ;

                       car ce n'est pas vous qui direz°, mais le Souffle le Saint.

    Mc    13:12  Et un frère livrera un frère à la mort et un père un enfant

                       et se lèveront enfants contre parents et les mettront à mort.

    Mc    13:13  Et vous serez haïs par tous à cause de mon Nom,

                       mais celui qui sera resté (ferme) jusqu'à la fin celui-là sera sauvé.

    Mc    13:14  Or, quand vous verrez l'Abomination de la désolation se tenir là où elle ne  doit pas,

                       — que le lecteur réalise —

                       qu'ils s'enfuient alors vers les montagnes, ceux de la Judée.

    Mc    13:15  Que celui qui est sur la terrasse

                       ne descende pas,              pour entrer et pour prendre quoi que ce soit dans sa maison

    Mc    13:16  et que celui qui est au champ

                       ne retourne pas en arrière, pour prendre son vêtement.

    Mc    13:17  Mais ouaïe!  celles qui sont enceintes et celles qui allaitent en ces jours-là !

    Mc    13:18  Priez pour que cela n'advienne pas en hiver,

    Mc    13:19  car ces jours-là seront une oppression telle

                           qu'il n'en est pas advenu de pareille

                           depuis le commencement de la création que Dieu a créée jusqu'à maintenant

                       et qu'il n'en adviendra jamais plus.

    Mc    13:20  Et si le Seigneur n'avait abrégé les {= ces} jours, nulle chair ne serait sauvée;

                       mais, à cause des élus qu'il a élus, Il a abrégé les {= ces} jours.

    Mc    13:21  Et alors si quelqu'un vous dit : Vois le Messie / Christ est ici, Vois il est là,

                       n'ayez-pas-foi,

    Mc    13:22  car se lèveront° des faux-messies et des faux-prophètes

                       et ils donneront signes et prodiges pour induire en erreur - si possible - les élus.

    Mc    13:23  Or, vous, prenez-garde, je vous ai tout dit à l'avance.

     

    Mc    13:24  Mais, en ces jours-là, après cette oppression-là,

                       le soleil s'obscurcira et la lune ne donnera pas sa clarté

    Mc    13:25  et les étoiles tomberont  hors du ciel et les puissances des cieux seront ébranlées.

    Mc    13:26  Et alors on verra le Fils de l'homme venir dans les nuées

                       avec beaucoup de {= grande} puissance et (de) gloire ;

    Mc    13:27  et, alors, il enverra les messagers / anges

                       et il rassemblera° [ses] élus des quatre vents

                       de l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel.

    Mc    13:28  Mais, du figuier,

                       apprenez la comparaison :

                            quand, déjà, sa branche devient tendre et fait pousser les feuilles,

                            vous savez que l'été est proche ;

    Mc    13:29  Ainsi, vous aussi,

                            quand vous verrez 3 advenir ces choses,

                            sachez       que   c'est [1]  proche,              aux portes.

     

    Mc    13:30  Amen, je dis à vous :

                       cette génération-ci ne passera point, avant que tout cela ne soit advenu.

    Mc    13:31  Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront jamais.

    Mc    13:32  Mais au sujet de ce jour-là ou de l'heure, personne ne sait, 

                       ni les messagers / anges du ciel, ni le Fils, sauf le Père.

    Mc    13:33  Prenez-garde, soyez en éveil, car vous ne savez pas quel est le temps.

    Mc    13:34  C'est comme un homme qui est en voyage

                       qui a laissé sa maison

                       et qui a donné autorité à ses esclaves, à chacun son travail,

                       et au portier il a commandé de veiller

    Mc    13:35  Veillez donc, car vous ne savez pas quand viendra le Seigneur de la maison :

                       au soir ou à minuit, au chant du coq ou au matin;

    Mc    13:36  de peur que, venant soudainement, il ne vous trouve endormis.

    Mc    13:37  Or ce que je dis à vous, je le dis à tous : Veillez !

     

    Etape VI

    Mc    14:  1  Or c'était la Pâque et les Azymes dans deux jours.

                       Et les chefs-des-prêtres et les scribes cherchaient comment le saisir par une tromperie et le tuer.

    Mc    14:  2  Car, disaient-ils, pas à la fête, de peur qu'il n'y ait un tumulte du peuple.

    Mc    14:  3  Et, comme il était à Bèth-’Anie, dans la maison de Shim‘ôn le lépreux,

                       et  comme il était couché° (à table),

                       est venue une femme,

                       ayant un flacon d'albâtre d'un parfum de nard véritable de grand prix ;

                       et, ayant brisé le flacon d'albâtre, elle l'a (dé)versé sur sa tête.

    Mc    14:  4  Or quelques-uns s'en indignaient entre eux :

                       Pour quoi est advenue cette perte de parfum ?

    Mc    14:  5  Car ce parfum pouvait être vendu plus de trois cents deniers et être donné aux pauvres !

                       et ils frémissaient contre elle.

    Mc    14:  6  Or Yeshou‘a a dit : Laissez-la ! Pourquoi lui causez-vous des fatigues {= tracas}?

                       Une œuvre belle elle a œuvrée envers moi !

    Mc    14:  7  Car vous avez toujours les pauvres avec vous

                       et quand vous le voulez vous pouvez leur faire du bien.

                       Mais moi vous ne m'avez pas toujours.

    Mc    14:  8  Ce qu'elle a eu, elle l'a fait.

                       D'avance elle a parfumé mon corps pour l'ensevelissement.

    Mc    14:  9  Or, Amen, je dis à vous : là où sera clamée l'Annonce-Heureuse, dans le monde entier,

                       on parlera aussi de ce qu'elle a fait en mémoire d'elle.

    Mc    14:10  Et Yehoudah, Iscariôth, l'un des Douze,

                       s'en est allé vers les chefs-des-prêtres pour le leur livrer.

    Mc    14:11  Or ceux-ci l'écoutant se sont réjouis et ils ont promis de lui donner de l'argent.

                       Et il cherchait comment le livrer au bon-moment.

    Mc    14:12  Et au premier jour des Azymes, quand on immolait la Pâque, ses appreneurs lui disent :

                       Où veux-tu que nous nous en allions (tout) préparer pour que tu manges la Pâque ?

    Mc    14:13  Et il envoie deux de ses appreneurs et leur dit : Partez vers la ville.

                       et  viendra à votre rencontre un homme portant° une cruche d'eau.

                       Suivez-le.

    Mc    14:14  Et, là où il entrera, dites au maître-de-la-maison :

                       Le Maître dit : Où est ma salle, là où je mangerai la Pâque avec mes appreneurs ?

    Mc    14:15  et lui vous montrera

                       une grande chambre-haute (avec  coussins et tapis) étalé(s) (toute) prête

                       et, là, préparez (tout) pour nous.

    Mc    14:16  et les appreneurs sont sortis et sont venus dans la ville

                       et ils ont trouvé comme il leur avait dit et ils ont préparé la Pâque.

     

    Mc    14:17  Et, le soir étant advenu, il est venu avec les Douze.

    Mc    14:18  Et, comme ils étaient à table et mangeaient, Yeshou‘a a dit :

                       Amen, je dis à vous : l'un de vous me livrera celui qui mange avec moi.

    Mc    14:19  Et ils ont commencé à s'attrister et à lui dire l'un après l'autre : Serait-ce moi ?

    Mc    14:20  Lui leur a dit : L'un des Douze, celui qui plonge° sa main dans le plat avec moi.

    Mc    14:21  Certes le Fils de l'homme part, comme il est écrit de lui,

                       mais, ouaïe, cet homme-là, par qui le Fils de l'homme est livré ;

                       beau {= mieux} pour lui qu'il ne fût pas engendré, cet homme-là !

    Mc    14:22  Et, comme ils mangeaient,

                       ayant pris un pain, ayant béni, il (l')a rompu et (le) leur a donné

                       et a dit : Prenez ceci est mon corps.

    Mc    14:23  Et, ayant pris une coupe, ayant rendu-grâces, il (la) leur a donnée et ils en ont tous bu.

    Mc    14:24  Et il leur a dit :

                       Ceci est mon sang de l'Alliance répandu pour beaucoup / de nombreux (hommes).

    Mc    14:25  Amen, je dis à vous : Jamais plus je ne boirai du produit de la vigne,

                       jusqu'à ce jour-là où je le boirai, nouveau, dans le Royaume de Dieu.

    Mc    14:26  Et, ayant chanté les psaumes, ils sont sortis vers la montagne des Oliviers.

    Mc    14:27  Et Yeshou‘a leur dit : Tous on vous fera chuter,

                       parce qu'il est écrit : Je frapperai le pasteur et les brebis seront dispersées.

    Mc    14:28  Mais, après m'être réveillé, j'irai devant vous en Galilée.

    Mc    14:29  Or Kêphâ’ lui a déclaré : Même si on les fait chuter tous, du moins pas moi.

    Mc    14:30  Et Yeshou‘a lui dit : Amen, je dis à toi :

                       toi, aujourd'hui, cette nuit, avant que coq chante° deux fois, trois fois tu m'auras renié.

    Mc    14:31  Lui parlait avec véhémence :

                       (Même) si je devais mourir avec toi, jamais je ne te renierai.

                       Or tous aussi disaient de même.

    Mc    14:32  Et ils viennent à un domaine qui (a) nom GethSemani

                       et il dit à ses appreneurs : Asseyez-vous ici pendant que je vais-prier.

    Mc    14:33  Et il prend-avec (lui) Kêphâ’ et Ya‘aqob et Yôḥânân, avec lui

                       et il a commencé à être très troublé et à être angoissé.

    Mc    14:34  Et il leur dit : Mon âme est triste jusqu'à la mort. Demeurez ici et veillez.

    Mc    14:35  Et, venant un peu en avant, il tombait sur la terre

                       et il priait pour que, si c'était possible, l'heure passe loin de lui.

    Mc    14:36  Et il disait : Abba  - ô Père - tout est possible à toi, emporte {= écarte} cette coupe de moi !

                       Mais non pas ce que je veux, moi, mais ce que toi (tu veux).

    Mc    14:37  Et il vient et les trouve endormis

                       et il dit à Kêphâ’ : Shimon tu dors. N'as-tu pas eu la force de veiller une  heure ?

    Mc    14:38  Veillez et priez, pour ne pas venir en Epreuve ;

                       le souffle lui est ardent°, mais la chair est faible.

    Mc    14:39  Et, s'en allant de nouveau, il a prié disant la même parole.

    Mc    14:40  Et, venant de nouveau, il les a trouvés endormis, car leurs yeux étaient devenus lourds

                       et ils ne savaient que lui répondre.

    Mc    14:41  Et il vient la troisième fois et il leur dit :

                       Pour le reste, dormez et reposez-vous — est éloigné — l'heure est venue :

                       Voici : le Fils de l'homme est livré aux mains des pécheurs.

    Mc    14:42  Réveillez-vous ! Allons ! Voici  : celui qui me livre s'est approché.

     

    Mc    14:43  Et, aussitôt, comme il parlait encore,

                       survient Yehoudah, un des Douze,

                       et avec lui une foule, avec épées et bois {= gourdins},

                       de chez les chefs-des-prêtres et les scribes et les anciens.

    Mc    14:44  Or celui qui le livre leur a donné un signal, en disant :

                       Celui à qui je donnerai un baiser, c'est lui : saisissez-le et emmenez-le sans faillir !

    Mc    14:45  Et, venant aussitôt, s'avançant vers lui / venant auprès de lui,

                       il dit : Rabbi !  et il l'embrasse fort.

    Mc    14:46  Eux ont jeté les mains sur lui et ils l'ont saisi.

    Mc    14:47  Or un de ceux qui étaient-là, ayant tiré l'épée,

                       a frappé l'esclave du Grand-Prêtre et lui a retranché le bout-de-l'oreille.

    Mc    14:48  Et, répondant, Yeshou‘a leur dit :

                       Comme contre un brigand

                       vous êtes sortis, avec épées et bois {= gourdins},

                       pour me prendre-avec° (vous)  / vous emparer de moi.

    Mc    14:49  Chaque jour / jour après jour, j'étais auprès de vous, en enseignant dans le Temple,

                       et vous ne m'avez pas saisi ;

                       mais c'est pour que soient accomplies° les Ecritures.

    Mc    14:50  Et, le laissant, tous ils se sont enfuis.

    Mc    14:51  Et l'accompagnait un certain jeune homme, couvert d'un linge sur sa nudité,

                       et on l'a saisi.

    Mc    14:52  Lui, abandonnant le linge, s'enfuit  nu.

    Mc    14:53  Et ils ont emmené Yeshou‘a auprès du Grand-Prêtre.

                       et tous les chefs-des-prêtres et les anciens et les scribes se réunissent

    Mc    14:54  Et Kêphâ’ l'a suivi de loin jusqu'à l'intérieur dans la cour du Grand-Prêtre

                       et il était assis avec les gardes et (avec eux) se chauffait auprès de la lumière

    Mc    14:55  Or les chefs-des-prêtres et tout le Conseil / Sanhédrin cherchaient

                       un témoignage contre Yeshou‘a pour le mettre à mort et n'en trouvaient pas

    Mc    14:56  car beaucoup / des nombreux portaient-de-faux-témoignages contre lui

                       et les témoignages n'étaient pas concordants.

    Mc    14:57  Et quelques-uns se levant portaient-un-faux-témoignage contre lui

    Mc    14:58  en disant : Nous l'avons entendu dire :

                       Moi je détruirai ce sanctuaire fait-de-main (d'homme)

                       et en trois jours je construirai un autre non-fait-de-main (d'homme).

    Mc    14:59  Et même ainsi leur témoignage n'était pas concordant.

    Mc    14:60  Et le Grand-Prêtre s'étant levé au milieu d'eux a interrogé Yeshou‘a en disant :

                       Tu ne réponds rien ? Qu'est-ce que ceux-ci témoignent contre toi ?

    Mc    14:61  Mais lui se taisait et il n'a rien répondu.

                       De nouveau le Grand-Prêtre l'interrogeait et lui dit :

                       Toi, es-tu le Messie / Christ, le Fils du Béni ?

    Mc    14:62  Or Yeshou‘a a dit : Je suis !

                       Et vous verrez le Fils de l'homme          

                                                   assis à la droite de la Puissance

                                                   et venant avec  les nuées du ciel.

    Mc    14:63  Or le Grand-Prêtre déchirant° ses tuniques dit :

                       Qu'avons-nous encore besoin de témoins ?

    Mc    14:64  Vous avez entendu le blasphème Qu'est ce qu'il vous paraît ?

                       Eux tous l'ont condamné comme étant passible de mort

    Mc    14:65  Et quelques-uns ont commencé à cracher sur lui

                       et à lui voiler la face et à le souffleter et à lui dire :  Prophétise

                       et les gardes l'ont pris (avec) des gifles

    Mc    14:66  Et comme Kêphâ’ était en bas dans la cour vient une des servantes du Grand-Prêtre

    Mc    14:67  et, ayant vu Kêphâ’ qui se chauffe, ayant posé son regard sur lui, elle dit :

                       Toi aussi tu étais avec Yeshou‘a le Nazarénien.

    Mc    14:68  Or lui a nié en disant : Je ne sais ni ne suis au courant de ce que tu dis toi.

                       Et il est sorti dehors dans le vestibule.

    Mc    14:69  et la servante l'ayant vu a commencé de nouveau à dire à ceux qui étaient-là :

                       Celui-ci est l'un d'eux.

    Mc    14:70  Lui de nouveau a nié.

                       Et peu après de nouveau ceux qui étaient-là disaient à Kêphâ’ :

                       Vraiment tu es l'un d'eux car tu es aussi Galiléen.

    Mc    14:71  Lui a commencé à se vouer à la malédiction et à jurer :

                       Je ne connais pas cet homme que vous dites / dont vous parlez°.

    Mc    14:72  Et, aussitôt, pour la deuxième fois un coq a chanté°

                       Et s'est souvenu Kêphâ’ de la sentence que Yeshou‘a lui avait dite :

                       Avant que coq chante° deux fois trois fois tu m'auras renié.

                       Et se couvrant° (la tête) il pleurait.

     

    Mc    15:  1  Et, aussitôt, le matin, tenant un conseil

                       les chefs-des-prêtres avec les anciens et les scribes et tout le Conseil / Sanhédrin

                       ayant lié / attaché Yeshou‘a l'ont emporté et l'ont livré à Pilatus

    Mc    15:  2  Et Pilatus l'a interrogé :      Toi, tu es le roi des Juifs ?

                       Celui-ci, répondant, lui dit : Toi, tu le dis.

    Mc    15:  3  Et les chefs-des-prêtres l'accusaient beaucoup / de nombreuses choses

    Mc    15:  4  Or de nouveau Pilatus l'interrogeait en disant :

                       Tu ne réponds rien ? Vois de combien de choses ils t'accusent.

    Mc    15:  5  Mais Yeshou‘a n'a plus rien répondu, si bien que Pilatus s'est étonné.

    Mc    15:  6  Or à chaque fête il leur déliait° un prisonnier, celui qu'ils lui réclamaient.

    Mc    15:  7  Or il y avait le nommé Bar-Abbas, lié / attaché avec les rebelles,

                       ceux qui avaient commis un meurtre pendant la rébellion.

    Mc    15:  8  Et la foule, étant montée, a commencé à demander ce qu'il faisait toujours pour eux.

    Mc    15:  9  Or Pilatus leur a répondu, en disant : Voulez-vous que je vous délie° le roi des Juifs ?

    Mc    15:10  car il savait que les chefs-des-prêtres l'avaient livré par envie.

    Mc    15:11  Mais les chefs-des-prêtres ont excité la foule, afin qu'il leur délie° plutôt Bar-Abbas.

    Mc    15:12  Or Pilatus, répondant de nouveau, leur disait :

                       Que ferai-je alors de [celui que vous dites] roi des Juifs ?

    Mc    15:13  Eux, de nouveau, ont crié : Crucifie-le !

    Mc    15:14  Mais Pilatus leur disait : Qu'a-t-il donc fait de mauvais ?

                       Eux ont crié plus fort :         Crucifie-le !

    Mc    15:15  Or Pilatus, désirant satisfaire la foule, leur a délié° Bar-Abbas

                       et a livré Yeshou‘a, l'ayant fait flageller, afin qu'il soit crucifié.

     

    Mc    15:16  Or les soldats l'ont emmené dans la cour, qui est le prétoire,

                       et ils convoquent toute la cohorte

    Mc    15:17  et ils le vêtent de pourpre

                       et, ayant tressé une couronne d'épines, ils la lui posent sur (la tête)

    Mc    15:18  et ils commencent à le saluer : Réjouis-toi, roi des Juifs !

    Mc    15:19  et ils le tapaient sur la tête avec un roseau et ils crachaient sur lui

                       et posant les genoux (à terre) ils se prosternaient devant lui.

    Mc    15:20  Et, quand ils se furent moqués° de lui,

                       ils l'ont dévêtu de la pourpre

                        et l'ont revêtu de ses (propres) vêtements ;

                       et ils l'ont emmené dehors pour le crucifier.

    Mc    15:21  Et ils requièrent un passant 

                       — Shim‘ôn de Cyrène, qui venait du champ, le père d'Alexandros et de Rufus —

                       pour qu'il soulève sa croix.

    Mc    15:22  Et ils l'amènent au lieu (dit) Golgotha, ce qui se traduit lieu du Crâne

    Mc    15:23  et ils lui donnaient du vin mêlé de myrrhe mais lui n'en a pas pris.

    Mc    15:24  Et ils le crucifient

                       et ils se partagent ses vêtements

                       en faisant-tomber {= tirant au} sort sur ceux-ci

                       à qui prendrait quoi.

    Mc    15:25  Or c'était la troisième heure et ils l'ont crucifié.

    Mc    15:26  Et l'inscription du motif de sa condamnation était écrite : Le roi des Juifs.

    Mc    15:27  Et avec lui ils ont crucifié deux brigands, l'un à droite et l'autre à sa gauche.

    Mc    15:29  Et les passants blasphémaient (contre) lui, hochant la tête et en disant :

                       Ouaïe! Toi qui détruis le sanctuaire et (le re-)construis en trois jours

    Mc    15:30  sauve-toi toi-même en descendant de la croix !

    Mc    15:31  De même aussi les chefs-des-prêtres, se moquant° de lui entre eux,

                       disaient avec les scribes : Il en a sauvé d'autres Lui-même il ne peut se sauver !

    Mc    15:32  Qu'il descende maintenant de la croix, le Messie / Christ, le roi d'Israël,

                       pour que nous voyions et que nous ayions foi !

                       Et ceux qui étaient (co)-crucifiés avec lui le blâmaient.

    Mc    15:33  Et, la sixième heure étant advenue,

                       une ténèbre est advenue sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure.

    Mc    15:34  Et, à la neuvième heure, Yeshou‘a a crié d'une grande voix :

                       Elâhi Elâhi lemâ shabaqtani ;

                       ce qui se traduit : Mon Dieu, mon Dieu pour quoi m'as-tu abandonné ?

    Mc    15:35  Or quelques-uns de ceux qui étaient-là, l'entendant,

                       disaient : Vois ! il fait-venir° ’Eli-Yâhou !

    Mc    15:36  Or quelqu'un, ayant couru, ayant rempli° une éponge de vin aigre,

                       l'ayant posée sur un roseau,

                       lui donnait à boire, en disant : Laissez ! Voyons si ’Eli-Yâhou vient le dépendre !

    Mc    15:37  Or Yeshou‘a, laissant (aller) une grande voix, a rendu le souffle

    Mc    15:38  et le voile du sanctuaire a été déchiré en deux, du haut jusqu'en bas.

    Mc    15:39  Or le centurion qui était-là, face à lui,

                       voyant que [criant] ainsi il avait rendu le souffle,

                       a dit : Cet homme était vraiment fils de Dieu !

    Mc    15:40  Mais il y avait aussi des femmes qui observaient de loin

                       et parmi elles Miryâm de Magdala

                       et Miryâm mère de Ya‘aqoḅ le petit et de Yosseï et Shelomith

    Mc    15:41  qui quand il se trouvait en Galilée le suivaient et le servaient

                       et beaucoup d’ / de nombreuses autres qui étaient montées-avec lui à Jérusalem.

     

     

    Etape VII

    Mc    15:42  Et déjà le soir étant advenu et comme c'était la Préparation qui est la veille-du-shabbath

    Mc    15:43  est venu Yoseph [celui] d'Arimathie

                       membre éminent du conseil, qui, lui aussi, attendait d'accueillir le Règne de Dieu ;

                       et, ayant de l'audace, il est entré chez Pilatus et a demandé le corps de Yeshou‘a.

    Mc    15:44  Or s'est étonné Pilatus qu'il soit mort déjà et, ayant appelé à (lui) le centurion,

                       il l'a interrogé (pour savoir) s'il était mort depuis longtemps.

    Mc    15:45  Et, (l')apprenant° du centurion, il a accordé le cadavre à Yoseph.

    Mc    15:46  Et, ayant acheté un linge, l'ayant dépendu, il l'a enveloppé dans le linge

                       et l'a déposé dans un tombeau qui était taillé dans le roc

                       et il a roulé une pierre devant la porte du tombeau.

    Mc    15:47  Or Miryâm de Magdala et Miryâm, (mère) de Yosseï, observaient où il avait été déposé.


    Etape VIII

    Mc    16:  1  Et, comme le shabbath était passé,

                       Miryâm de Magdala et Miryâm (mère) de Ya‘aqoḅ et Shelomith ont acheté des aromates,

                       pour venir Lui faire l'onction.

    Mc    16:  2  Et, très tôt le matin, le (jour) un de la semaine, elles viennent au tombeau, au soleil levant

    Mc    16:  3  et elles se disaient entre elles:

                       Qui nous fera rouler la pierre, de (devant) la porte du tombeau ?

    Mc    16:  4  Et, ayant levé le regard, elles ont observé que la pierre a été roulée en arrière.

                       C'est qu'elle était fort grande.

    Mc    16:  5  Et, étant entrées dans le tombeau,

                       elles ont vu un jeune homme, assis sur / à la droite, couvert d'une robe blanche

                       et elles étaient très troublées.

    Mc    16:  6  Lui leur dit : Ne soyez pas (très) troublées.

                       Vous cherchez Yeshou‘a le Nazarénien le crucifié.

                       Il a été réveillé. Il n'est pas ici : Vois le lieu [1] où on l'avait déposé!

    Mc    16:  7  Mais partez, dites à ses appreneurs et à Kêphâ’ :

                       Il va devant vous en Galilée ; là, vous le verrez, comme il vous a dit.

    Mc    16:  8  Et, étant sorties, elles se sont enfuies du tombeau,

                       car elles étaient dans le tremblement° et hors d'elles-mêmes

                       et elles n'ont rien dit à personne, car elles étaient dans la crainte.

    Mc    16:  9  Or s'étant relevé au matin, le premier (jour) de (la) semaine,

                       il est apparu d'abord à Miryâm de Magdala, de laquelle il avait jeté dehors sept démons.

    Mc    16:10  Celle-ci, étant allée, l'a annoncé à ceux qui avaient été avec lui

                       [et qui étaient en deuil / s'affligeaient et pleuraient].

    Mc    16:11  Et eux, ayant entendu qu'il vit et qu'il avait  été contemplé par elle, n'ont pas eu foi.

    Mc    16:12  Or, après cela, à deux d'entre eux qui marchaient et qui allaient au champ,

                       il s'est manifesté sous une autre forme.

    Mc    16:13  Et ceux-là, s'en étant allés, l'ont annoncé à ceux qui étaient restés.

                       Même en ceux-là, ils n'ont pas eu foi.

    Mc    16:14  [[Or]] A la fin / enfin, à eux, aux Onze qui étaient à table,

                           il s'est manifesté

                       et il a blâmé leur non-foi et leur dureté-de-cœur

                       parce qu'ils n'avaient pas eu foi en ceux qui l'avaient contemplé réveillé.

    Mc    16:15  Et il leur a dit :

                       Etant allés dans le monde entier, clamez l'Annonce-Heureuse à toute la création.

    Mc    16:16  Celui qui aura foi et sera immergé sera sauvé,

                       mais celui qui n'aura pas foi sera condamné.

    Mc    16:17  Or des signes suivront de près {= accompagneront}  ceux qui auront eu foi :

                       en mon Nom, ils jetteront dehors des démons ;

                       ils parleront en langues nouvelles ;

    Mc    16:18  [et, en leurs mains],                                             ils soulèveront des serpents ;

                       et, s'ils boivent quelque (breuvage) mortel,            cela ne leur fera aucun mal ;

                       sur des malades, ils imposeront les mains            et ils seront bien portants.

    Mc    16:19  Ainsi donc, le Seigneur Yeshou‘a,

                       après leur avoir parlé a été enlevé au ciel et il s'est assis à la droite de Dieu.

    Mc    16:20  Or ceux-ci, étant sortis, ont clamé partout

                       tandis que le Seigneur œuvrait avec eux

                       et confirmait la Parole, par les signes qui venaient à la suite.

    Mc      1:  1  Commencement de l'Annonce-Heureuse de Yeshou‘a, Messie, fils de Dieu...

         

    © 2019 Bibleorale.org